Passer au contenu principal

Ces Genevois ivres morts à 15 ans

En quête de sensations fortes, de plus en plus d’adolescents arrivent dans un état critique aux Urgences. Les parents sont démunis.

Chris Blaser/Tamedia

Les jeunes Romands «champions» de l’alcool, titrait la Tribune dans son édition du 9 octobre. Selon une récente enquête de l’Office fédéral de la santé publique, 26% des 15-19 ans se saoulent au moins une fois par mois. Ils déclarent avoir bu 5,5 verres et dépensé 51 francs lors de leur dernière sortie nocturne. «Une fête sans alcool, ce n’est pas une fête! L’ivresse nous désinhibe et nous permet de nouer plus facilement des contacts», justifie une collégienne de 15 ans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.