Passer au contenu principal

Les Genevois appelés à juger l'action de leur police

La population est sondée tous les trois ans sur ses attentes en matière policière et sur sa perception de l’insécurité.

Le Diagnostic local de sécurité vise notamment à évaluer l’action de la police.Le Diagnostic local de sécurité vise notamment à évaluer l’action de la police.
Le Diagnostic local de sécurité vise notamment à évaluer l’action de la police.Le Diagnostic local de sécurité vise notamment à évaluer l’action de la police.
LAURENT GUIRAUD

On appelle cela le Diagnostic local de sécurité (DLS) et c’est une particularité genevoise. Depuis 2004, tous les trois ans, une étude est réalisée auprès de la population, par le biais d’un sondage. Ses objectifs? Avant tout permettre au public d’exprimer ses préoccupations en matière d’insécurité et ses attentes envers les polices, qu’elles soient cantonale ou municipales. Le sixième DLS a été lancé ce lundi 6 janvier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.