Des Genevois se préparent à l'apocalypse zombie

InsoliteUne épidémie créative dans les Fab Labs et Makerspace de Suisse va contaminer la ville afin de disposer du matériel nécessaire pour combattre des morts-vivants, l'été prochain.

Une attaque de zombies avait eu lieu en octobre 2017 à Genève. Le jeu «Don't be zombies» avait mobilisé des équipes de survivants en ville.

Une attaque de zombies avait eu lieu en octobre 2017 à Genève. Le jeu «Don't be zombies» avait mobilisé des équipes de survivants en ville. Image: Pierre Albouy

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une joyeuse bande de Genevois, intoxiqués par une overdose d'épisodes de la série «Walking Dead» ou hypnotisés par les films de Georges Romero se préparent dans l'antre de leur Fab Lab et Makerspace à une future apocalypse zombie. Comment s’en protéger, comment les détecter, comment communiquer entre vivants, comment survivre caché avec ses propres ressources, comment trouver un sérum...

Point zéro de la contamination

«Tous les moyens seront bons pour vous aider à bricoler vous-même plein d’objets afin que vous vous en sortiez», promet le Fab Lab genevois «On l'fait» dans un communiqué. Décidés à travailler d'arrache-pied pendant plusieurs mois pour présenter différents ateliers sérieux ou amusants, ils lancent leur opération le mercredi 27 novembre à 18 h 30 à l'Impact Hub Geneva au numéro 1 de la rue Fendt, avec une projection gratuite du film «Bienvenue à Zombieland» de Ruben Fleischer, sorti en 2009. «C'est le point zéro de la contamination» et de «l'épidémie créative», commente l'équipe qui prépare la résistance dans l'urgence.

Des ateliers de résistants

Un appel est lancé aux Fab Labs, Hackerspaces de Suisse et autres lieux de créateurs et bidouilleurs pour développer des projets dans des ateliers ouverts au public qui travailleront durant les huit mois qui s'écouleront d'ici l'été 2020.

Le public pourra également proposer des projets qu’il voudrait réaliser jusqu’au 31 décembre 2019. «Proposez-nous et exposez-nous vos idées et il y a de fortes chances que l’on vous accueille à bras ouverts. Envoyez-nous un message avec le formulaire publié sur notre site zombie-apocalypse-labs.ch. On se réjouit de collaborer avec vous», expliquent les initiateurs de ce projet.

Une culture de bactéries lumineuses

Des idées sont déjà lancées comme la fabrication d'une alarme avec détection de mouvement, des systèmes électroniques d’ouverture de porte bunker, de surveillance ou de communication avec les autres survivants, un masque de zombie pour passer inaperçu, une batterie de secours pour pouvoir continuer à poster des selfies avec des zombies, un boomerang en «precious-plastic», un filtre à eau, une culture de bactéries lumineuses pour détecter le virus, ou même un t-shirt «Ne tirez pas, je ne suis pas un zombie». Des ateliers sont déjà programmés par «On l’Fait» qui fabriquera une recharge solaire, le 25 janvier, des uniformes de survivants, le 22 février, une «cloud cam» de surveillance des zombies, le 25 avril.

Tous les bidouilleurs qui se préparent à accueillir comme il se doit les morts-vivants lors de l'apocalypse zombie se donneront rendez-vous cet été et cherchent d'ores et déjà des festivals prêts à les recevoir!

Créé: 15.11.2019, 09h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...