Passer au contenu principal

Résultats définitifs: les Genevois acceptent la loi sur la laïcité à 55,1%

Le texte controversé passe la rampe. Le canton refuse en revanche l'assurance maladie publique, le remboursement des soins dentaires et l'initiative contre le mitage.

La loi sur la laïcité était très contestée. Elle a pourtant réuni une majorité.
La loi sur la laïcité était très contestée. Elle a pourtant réuni une majorité.
Laurent Guiraud

Les résultats définitifs sont tombés. Les Genevois disent oui à 55,1% à la loi sur la laïcité. La carte du vote est très parlante: à quelques exceptions près, les secteurs situés au centre-ville ont refusé la loi, alors que la périphérie et les campagnes l'acceptent.

Une frange importante de la gauche s'opposait au texte, accusé de créer des discriminations, en particulier dans la fonction publique. Malgré une campagne musclée, les opposants n'ont pas convaincu la majorité des votants, même si le score final est plutôt serré.

Genève rejette par contre l'initiative pour une assurance maladie publique (55,6% de non) et l'initiative pour le remboursement des soins dentaires (54,8% de non).

Par ailleurs, concernant l'objet fédéral de ce dimanche, l'initiative contre le mitage du territoire, Genève rejette le texte de peu (52,3%). Les Genevois sont beaucoup moins sévères avec l'initiative que le reste du pays, puisqu'on se dirige vers un refus à 64% des voix à l'échelle nationale.

Il s'agit de résultats définitifs, les 67 bureaux de vote du canton ayant été dépouillés.

Le Conseil d'État organise une conférence de presse à 15h pour donner sa réaction aux résultats du jour.

La participation atteint 43,8%.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.