Passer au contenu principal

Genève veut encourager le covoiturage transfrontalier

Selon le Conseil d'Etat genevois, ce mode de déplacement n'est pas assez utilisé par-delà la frontière.

Lucien Fortunati

Le Conseil d'Etat genevois a décidé d'adhérer à la convention intitulée «Covoiturage et mobilité dans le bassin lémanique», a communiqué ce mercredi l’Exécutif cantonal lors de son point de presse hebdomadaire. Ce projet, qui réunit le Groupement local de coopération transfrontalière (GLCT), le Conseil Général de l’Ain, celui de la Haute-Savoie, ainsi que les cantons de Vaud, de Genève et du Valais, ainsi que l'association Chablais Région, veut s’attaquer au problème des déplacements transfrontaliers, notamment pendulaires.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.