Passer au contenu principal

La Genève qui souffre montre un peu de son visage

Alors qu’il faudra 100 millions de plus en 2017 pour couvrir le coût des aides sociales, un rapport fait le point sur la pauvreté à Genève.

Gilles Laplace

Sans que cela ne surprenne réellement personne, le Conseil d’Etat a annoncé la semaine dernière que la facture des différentes aides sociales que délivre le Canton allait augmenter de 100 millions de francs en 2017. Autant dire que le sentiment diffus qu’une partie grandissante de la population souffre s’en est trouvé conforté. C’est dans ce contexte que le très attendu premier rapport du Conseil d’Etat sur la pauvreté parvient cette semaine au Grand Conseil.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.