Passer au contenu principal

Quand Genève se réveille au milieu des détritus

À l'aube, les déchets laissés par les fêtards jonchent la plaine de Plainpalais. La situation s’améliore à la plage des Eaux-Vives.

Il est 5 heures sur la plaine de Plainpalais et des détritus sont disséminés aux abords du skatepark.
Il est 5 heures sur la plaine de Plainpalais et des détritus sont disséminés aux abords du skatepark.
Théo Allegrezza
Il est 5 heures sur la plaine de Plainpalais, les équipes de la voirie ne sont pas encore passées et les déchets laissés par les noctambules jonchent le sol.
Il est 5 heures sur la plaine de Plainpalais, les équipes de la voirie ne sont pas encore passées et les déchets laissés par les noctambules jonchent le sol.
Théo Allegrezza
7h00. L'équipe de travailleurs de l'Orangerie arrive sur la plage des Eaux-Vives.
7h00. L'équipe de travailleurs de l'Orangerie arrive sur la plage des Eaux-Vives.
Maurane Di Matteo
1 / 9

De loin, la plaine de Plainpalais semble plongée dans un sommeil profond. De loin seulement. À peine éclairées par quelques réverbères, des silhouettes se détachent dans la nuit noire. Des éclats de voix, parfois des cris, se font entendre à mesure que l'on s'approche. Il est 4 heures passées de quelques minutes, ce samedi matin, et c'est un curieux spectacle qui est en train de se jouer au cœur de la ville.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.