Genève relève la densité des futurs quartiers

UrbanismeL’Etat a lancé la révision du Plan directeur, qui n’a rien d’anodin. Coincé par la zone agricole, Genève doit densifier certains projets.

Antonio Hodgers, conseiller d'Etat chargé du département de l'aménagement, du logement et de l'énergie (DALE).

Antonio Hodgers, conseiller d'Etat chargé du département de l'aménagement, du logement et de l'énergie (DALE). Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La densité est plus que jamais le maître mot à Genève. On le constate dans les documents que l’Etat vient de soumettre à la population. Le potentiel de certains futurs quartiers a été revu à la hausse. C’est surtout le cas aux Cherpines, où le nombre de logements devrait passer de 3000 à 3600 environ.

C’est pourtant une simple révision qui est à l’ordre du jour. Le Département de l’aménagement et du logement (DALE) d’Antonio Hodgers a publié hier matin un communiqué faisant état de la «première mise à jour du Plan directeur cantonal 2030». Un document pour lequel l’enquête publique est ouverte. Avis aux citoyens!

Quels sont les impacts de cette révision sur le terrain? Ni le communiqué de presse ni les documents publiés sur Internet n’en donnent une image claire. Il n’y a pas de tableau comparatif avant/après pour faciliter la lecture, ou alors il est introuvable. Il est donc nécessaire de se plonger dans l’ancienne et la nouvelle version (350 pages à chaque fois!) pour tenter d’en tirer quelques observations. Et encore faut-il se méfier, puisque les chiffres sont biaisés. Ainsi, les 450 000 m2 prévus désormais aux Cherpines ne devraient pas livrer 4500 logements (100 m2 par unité comme il est d’usage de compter), mais 3600. Autant dire que la compréhension est laborieuse.

Aux Cherpines, «les objectifs seront testés et discutés avec les communes concernées», explique Jérôme Savary, secrétaire général au DALE. Pour d’autres projets, la densité n’est pas modifiée, mais le rythme de construction est accéléré. C’est le cas aux Grands-Esserts (Veyrier) et aux Communaux d’Ambilly (Thônex).

Cette révision répond à la pression de la Confédération. Celle-ci a adopté en 2015 notre Plan directeur, mais en limitant le développement dans la zone agricole. Genève est donc contraint d’accroître la densité et de réduire les empiétements prévus sur les champs.

C’est pourquoi l’extension du futur quartier de Bernex a été réduite, mais le nombre de logements maintenu, ce qui entraîne une hausse de la densité. Quatre autres projets ont été repoussés à l’horizon 2040, notamment à la Pallanterie, à Puplinge ou à Perly-Certoux. Genève tente de se donner de l’air en révisant l’inventaire des surfaces d’assolement, ces zones réservées aux cultures.

En ce qui concerne la mobilité, la révision du Plan directeur doit aussi permettre d’intégrer de nouvelles politiques, comme la nouvelle Loi sur la mobilité avalisée par le peuple en juin.

L’enquête publique se déroule jusqu’au 15 février 2017. «Elle sera suivie d’une phase de consultation auprès des communes et des habitants, durant laquelle les objectifs seront spécifiés», précise Jérôme Savary. Tout devrai donc devenir plus clair. (TDG)

Créé: 03.12.2016, 13h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

En droit suisse, un homme ne peut être violé
Plus...