Passer au contenu principal

Mauro Poggia somme Uber de se mettre en règle

Considérée comme une entreprise de transport et un employeur, la firme est interdite d'activité en attendant qu’elle se conforme au droit.

Mauro Poggia, conseiller d’État chargé notamment de l’Emploi.
Mauro Poggia, conseiller d’État chargé notamment de l’Emploi.
Magali Girardin / Archives

Uber a l’interdiction d’offrir ses services à Genève tant qu’elle ne s’est pas conformée ses obligations d’employeur. Comme l’a révélé la télévision alémanique, la police du commerce vient de notifier à la firme californienne une décision en ce sens. Uber a la possibilité de contester cette décision en justice, moyennant un recours qui aurait un effet suspensif.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.