Passer au contenu principal

Genève est en passe de perdre le téléjournal

La direction de la RTS a élaboré un plan de centralisation des journalistes sur le site de l’EPFL, au détriment de la tour de la télévision. Le Conseil d’État se dit «trahi».

Selon la direction, environ mille personnes continueront de travailler dans la tour de la télévision.
Selon la direction, environ mille personnes continueront de travailler dans la tour de la télévision.
Steeve Iuncker-Gomez

Centralisation. Décidément, les médias vivent à l’ère du regroupement. Mercredi, la RTS a annoncé le «transfert partiel» de ses activités à ses collaborateurs. D’ici à 2024, les «news», à savoir la production d’actualités, seront transférées à Lausanne, où le bâtiment sur le campus de l’EPFL est relancé, après une mise en veille durant la campagne «No Billag».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.