Passer au contenu principal

À Genève, le joaillier des stars a grillé les millions d’un État africain

Symbole d’opulence bling-bling, la marque de bijoux De Grisogono a reçu plus de 140 millions de dollars de fonds publics grâce à la famille du président angolais.

Quelle marque suisse incarne mieux l’extravagance des hyper-riches? Au temps de sa splendeur, le joaillier genevois De Grisogono vendait ses bijoux hors de prix lors de soirées privées à Gstaad, St-Moritz ou Porto Cervo. On y présentait des pièces comme les montres à tête de mort «Crazy Skull», valant 700'000 francs, à une clientèle choisie d’oligarques russes ou de nobles saoudiens. Chaque année, ses fêtes au festival de Cannes attiraient stars de cinéma, paparazzi et top-models en décolleté paradant entre les présentoirs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.