Passer au contenu principal

Genève inaugure un centre pour réfugiés de 370 places

Le nouveau centre d'hébergement pour migrants de Rigot est situé en plein quartier des organisations internationales.

Le centre de Rigot a été entièrement construit en bois de la région.
Le centre de Rigot a été entièrement construit en bois de la région.
Keystone

Il peut accueillir 370 personnes. Le nouveau centre d'hébergement collectif pour migrants de Rigot a été inauguré mardi, en plein coeur de la Genève internationale.

Situé juste en face du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le centre a été entièrement construit en bois de la région. Sa structure modulable permet une adaptation rapide aux besoins. Il offre des conditions de vie décentes aux gens, s'est réjoui le directeur général de l'Hospice général Christophe Girod.

Pour le conseiller d'État genevois Serge Dal Busco, la localisation du foyer en plein quartier des organisations internationales est un symbole fort. Le centre pour migrants de Rigot prend le relais d'autres lieux d'hébergement vétustes à Genève. On ne gagne pas plus de places, mais on gagne en qualité, a relevé M.Girod.

Déjà occupé par 200 personnes

M. Dal Busco estime que ce nouveau centre servira d'exemple pour les prochaines structures d'accueil qui seront construites à Genève. L'objectif des autorités est d'éviter de loger des personnes dans des abris souterrains. «Un accueil décent est une condition à l'intégration», a rappelé le magistrat.

Filippo Grandi, le haut commissaire du HCR, a de son côté estimé que ce centre est un signe concret de la solidarité de la Suisse et de la tradition humanitaire de Genève «dans un monde qui va souvent dans le sens contraire de ces valeurs». Il permet «de rapprocher le terrain du HCR».

Environ 200 personnes habitent déjà dans le centre d'hébergement de Rigot. Un réfugié afghan, locataire depuis peu, a témoigné toute sa reconnaissance lors de la cérémonie d'inauguration. Arrivé en Suisse voilà quatre ans, il avait auparavant connu la vie dans un bunker, à Versoix (GE), puis dans un foyer, près de l'aéroport de Genève.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.