A Genève, plus d'un fonctionnaire sur deux soigne ou enseigne

Services publicsLe Bilan social 2015 livre des chiffres intéressants sur 38'419 emplois, mais reste peu bavard sur les sujets qui fâchent.

Le premier chiffre donne le nombre de fonctionnaires par politique (tâche) publique, le second la répartition des forces en pour cent.

Le premier chiffre donne le nombre de fonctionnaires par politique (tâche) publique, le second la répartition des forces en pour cent.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Derrière le déficit 2015 controversé de 21 millions de francs du Canton de Genève rendu public fin mars, il y a 38'419 postes de travail à plein temps et plus encore de personnes. Le Bilan social 2015 annexé aux comptes précise leur affectation par politique publique. Comme le montre le graphique ci-dessus, plus de la moitié des fonctionnaires produit de la santé ou de la formation. Respectivement 29 et 26% des emplois sont concentrés dans ces deux secteurs.

Genève est le seul canton à publier des informations sur la gestion du personnel dans un document séparé. Le Bilan social en est à sa 6e édition. Il focalise son attention sur ce qu'il est convenu d'appeler le petit Etat. Celui-ci comprend l'administration centrale, la justice et la police, la prison, les écoles et les collèges, mais pas les établissements autonomes (Hôpitaux, TPG, l'Université, Imad, Hospice général, etc.). Depuis 2013, un bilan social du Grand Etat est publié, mais plus tard dans l'année.

Gros bémol, pas de comparaison intercantonale

Comme l'ensemble des dépenses de l'Etat, les effectifs sont distribués par politique publique. Il y en a 18, de poids très variable: de A Formation à Q Energie. Entre 2014 et 2015, la structure de l'Etat n'a pas changé, on peut donc comparer ces deux années.

En revanche, le documents ne permet pas de confronter Genève aux autres cantons suisses. Cela tient notamment au fait que Genève est très centralisateur, seuls 18% des dépenses des collectivités publiques émargent aux budgets des communes et 82% à celui du Canton. Ailleurs, la part des communes varie de 30% dans le canton de Vaud à presque 50% à Zurich.

Cependant, sur certains critères, échelle de traitement, taux d'absentéisme, pyramide des âges, taux de féminisation de l'encadrement, grille des salaires, les comparaisons permettraient de situer Genève. Ces données comparatives font complètement défaut ou alors sont anciennes comme celles qu'on trouve sur la BADAC, la base de données des cantons et des villes suisses de l'Idheap. Par exemple la comparaison de la grille des salaires date de 2001, celle sur l'absentéisme de 2008. Zurich, Vaud et Bâle-Ville n'ont pas donné d'infos à ce sujet.

Grève, dialogue social, Score, caisse de retraite

Le Bilan social est peu bavard sur les sujets qui fâchent. Les sept journées de grève et de manifestations déclenchées à la fin de l'année dernière pour protester contre le blocage des annuités, la semaine de 42 heures et le plan de réduction de la masse salariale de 5% d'ici à 2018 se résume à une phrase: «Des mouvements de grève contre des projets de mesures d'économies touchant le personnel ont eu lieu les du 10 au 12 novembre, du 1er au 3 décembre et le 15 décembre, avec un pourcentage de grévistes parmi l'ensemble du personnel qui a varié de 7 à 33%.» Le gouvernement a rencontré les partenaires sociaux trente fois dans l'année. Le dialogue social doit reprendre le 22 avril, mais le Cartel a déjà annoncé une journée de mobilisation unitaire le samedi 28 mai. Quant à la réforme de l'évaluation des fonctions et de la grille de salaire (Score), rien n'indique l'état de son avancement de ce projet lancé en 2010. Rien non plus sur la caisse de retraite au bilan social 2015, recapitalisée en 2013, mais toujours fragile.

Absentéisme: 5%, en hausse

L’absentéisme global est en hausse de 0,21 point par rapport à 2014 et atteint 5%. Le record est détenu par l'office des poursuites avec un taux de 10,2% puis par l'office des faillites 8,6%. Cinq autres services affichent des taux supérieurs à 7%. En 2012, le taux d'absentéisme atteignait 4,6%. Les coûts directs des absences représentent quelque 78 millions de francs. Lire à ce sujet: L’Etat se préoccupe des absences de ses employés. Selon l'office fédéral de la statistique, le taux d'absentéisme était en 2014 de 2,6% pour les hommes et de 3,2% pour les femmes.

Baisse du salaire moyen

En 2015, le salaire moyen des hommes est tombé à 113'563 francs (8736 fr. sur 13 mois). Cela est dû notamment à la suppression du «14e salaire» des cadres supérieurs. La rémunération moyenne des femmes a atteint 112'324 francs. La différence (en baisse) ne peut s'expliquer, souligne le rapport, que par le niveau de formation et par l'ancienneté différentes selon les sexes. Pour mémoire, le salaire moyen est relativement élevé et proche dans la fonction publique du salaire médian, car l'écart de salaire entre le plus bas et le plus élevé est beaucoup plus petit dans le secteur public que dans le secteur privé. En 2012, le salaire médian de tous les Genevois était de 7042 francs, a indiqué l'OCSTAT en janvier dernier.

Le graphique ci-dessous indique les salaires moyens 2015. Chaque bâtonnet représente 10% de l'effectif du petit Etat, soit 1722 collaborateurs du petit Etat.

Entretiens personnels: DIP à la traîne

En moyenne, 80% des fonctionnaires passent un entretien officiel avec leur supérieur tous les deux ans. Ce taux progresse. Les enseignants gagnent un bonnet d'âne, seuls 66% d'entre eux jouent le jeu. Le meilleur est le Département présidentiel: 93% des employés passent l'examen. Le Bilan social ne dit rien des résultats ni de ce qui est fait de ces entretiens. Les conseillers d'Etat sont, eux, régulièrement soumis aux questions des députés et passent un examen potentiellement éliminatoire tous les cinq ans devant les électeurs. Le prochain aura lieu au printemps 2018.

Le poids des sept départements

Sur les 17'216 postes du petit Etat, 54% sont rattachés à l'Instruction publique et 21% à la Sécurité et l'Economie. Après l'année record 2013 qui a vu nombre de fonctionnaires quitter l'Etat pour bénéficier des avantages du PLEND, le taux de rotation est tombé à 4,35%. En 2015, l'Etat a embauché 568 agents en contrat à durée indéterminée (259 de moins par rapport à 2014), 267 en contrat à durée déterminée (-151) et 265 apprentis et stagiaires (+18).

Moyenne d'âge 44,4 ans

Les personnes qui occupent les 17'216 postes du petit Etat sont âgés de 44,4 ans en moyenne, 33% ont plus de 50 ans et 21% moins de 35 ans. Une exception, les policiers et les gardiens de prison qui ont 37,8 ans. 45% ont moins de 35 ans.

Moins de cent télétravailleurs

Nonante-trois fonctionnaires, dont 56 femmes travaillent partiellement à domicile. Le rapport n'indique pas pourquoi ce nombre est si faible et combien d'heures de travail sont effectuées à la maison. Le télétravail a été introduit dans les sept départements en 2010.

Chute des abonnements TPG à tarif réduit de 31%

Le fort recul du nombre des abonnements TPG est une conséquence collatérale de la réduction des tarifs votée par le peuple en mai 2014, explique le Bilan social 2015. Les TPG ont abandonné le rabais de 77 francs qu'ils octroyaient aux grands employeurs du canton sur l'ancien tarif de 700 francs. L'Etat ajoutait un subside de 200 francs faisant tomber le prix de l'abonnement à 423 francs. Il a désormais réduit son subside à 80 francs de sorte que le nouvel abonnement est toujours moins cher que le tarif normal de 500 francs.

(TDG)

Créé: 11.04.2016, 15h02

Personnel de l'Etat

8,01 milliards en services publics

La traditionnelle conférence de presse des comptes du Canton focalise l'attention sur le seul résultat du compte de fonctionnement. Cette année, la gauche a ferraillé sur 203 millions que le Conseil d'Etat propose de mettre de côté pour renflouer la caisse de retraite des fonctionnaires, faisant ainsi passer l'excédent de revenus à un excédent de charges. Ce zoom occulte les 8,01 milliards de francs dépensés en services au public (16'700 francs par habitant), selon le principe qu'une collectivité ne faisant pas de bénéfice ni n'ayant d'actionnaires à rémunérer, ses dépenses sont égales à la valeur de ses prestations.

Les comptes de l'Etat c'est cinq tomes: un bilan social, un compte financier, le détail des dépenses de fonctionnement et d'investissements par politique publique et les états financiers consolidés de la «holding Genève». La lecture de ces documents est parfois ardue mais riche d'enseignements. Depuis une dizaine d'années, l'Etat fournit des indicateurs de performance non monétaire des politiques publiques.(JFM)

Articles en relation

Que fait Genève des 7,8 milliards qu'il dépense par an

Prestations publiques L'Etat de Genève et ses agences, c'est 40'273 employés en 2014. Plus de la moitié travaillent pour la formation et la santé. Plus...

Dette genevoise: Mais comment en est-on arrivé à 13 milliards?

Grève de la fonction publique Entre 1970 et 1991, le Canton de Genève a été en équilibre. Depuis trois décennies il n'y arrive plus. Plus...

Bilan social du Canton: le revenu moyen à l’Etat frôle les 9000 francs brut par mois

Fonction publique genevoise 516 employés, soit 3,1% des effectifs, sont des frontaliers étrangers, mais 1344 Suisses logent en France voisine. Plus...

Que faisaient les 36'963 fonctionnaires de l'Etat de Genève en 2012?

Au rapport! Réponse dans le bilan social du Canton de Genève, livré jeudi avec le compte d'Etat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...