Genève fête le débarquement des troupes suisses

BicentenaireLe week-end est festif à Genève. La ville célèbre le bicentenaire du débarquement des troupes confédérées au Port-Noir qui préfigura l'adhésion du canton à la Suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Genevois vivent ce week-end au rythme des festivités du bicentenaire du débarquement des troupes confédérées au Port-Noir qui préfigura l'adhésion de Genève à la Suisse. Un grand défilé, une parade navale et des saynètes historiques sont au programme pour une plongée en 1814.

Les célébrations autour de la Rade ont débuté vendredi soir avec la première de la grande fresque historique «1814 ou la cuisine de l'histoire» mise en scène par Nicolas Musin. Installé au Port-Noir, le public a pu découvrir cette période troublée du début du 19e siècle à travers le regard d'un enfant.

Le Jardin Anglais vibre aussi au rythme de 1814 depuis vendredi avec des présentations de l'artisanat d'autrefois tel que le travail de la laine, la dentelle au fuseau ou la broderie au ruban. La sculpture sur bois, le travail du cuir et le tissage sont aussi à l'honneur. Des saynètes rappellent la vie quotidienne des Genevois de l'époque.

Un grand défilé historique retraçant 200 ans marqués par des changements scientifiques, culturels, et sociaux doit sillonner la ville des Bastions jusqu'au Port Noir. Plus de 1200 personnes participent à cette parade colorée et musicale en présence des autorités officielles, dont le président de la Confédération Didier Burkhalter.

Parade navale

Dimanche, place à la grande parade navale de toutes les barques à voiles latines du Léman pour illustrer le débarquement des Confédérés. La Neptune est attendue avec les troupes fribourgeoises, neuchâteloises et soleuroises. Les Confédérés seront accueillis par une salve au canon, en prélude à la cérémonie officielle.

Des grands chefs mettent aussi tout au long du week-end la gastronomie suisse à l'honneur en revisitant des plats d'antan. Un marché propose des fruits et légumes d'espèces oubliées et quatre scènes de musique animent les quais. De nombreuses expositions et des animations pour les enfants sont prévues.

Quelques dates

Le véritable coup d'envoi de ces festivités du bicentenaire a été donné le 31 décembre 2013 pour commémorer la Restauration. En décembre 1813, Genève sortait alors d'une période d'une quinzaine d'années où elle avait été intégrée à la France, devenant même le chef-lieu du département du Léman. Les troupes françaises sont alors chassées par les Autrichiens et Genève devient indépendante.

Sur demande de Genève qui veut intégrer la Confédération, les troupes suisses débarquent le 1er juin 1814 au Port-Noir. Le 12 septembre de la même année, la Diète helvétique dit oui à l'adhésion de Genève en même temps que celle de Neuchâtel et du Valais. Cette décision est entérinée le 19 mai 1815 par la signature du traité d'adhésion de Genève à la Suisse. D'autres festivités marqueront ces événements. (ats/nxp)

Créé: 31.05.2014, 11h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bruxelles veut que ses frontaliers chôment en Suisse
Plus...