Genève, capitale des donnés accessibles à tous

Open dataHuit cents défenseurs de l'open data se réunissent durant trois jours au Centre international de conférences de Genève.

L'open data version Confédération helvétique. Ci-dessus la carte des résultats de la votation sur l'élection par le peuple du Conseil fédéral.

L'open data version Confédération helvétique. Ci-dessus la carte des résultats de la votation sur l'élection par le peuple du Conseil fédéral.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le vent de la transparence souffle sur le monde et, durant trois jours, Genève en est la capitale. Jusqu’à mercredi, l’Open Knowledge Conference réunit la communauté open data, soit les militants qui s’engagent pour rendre les données publiques accessibles à tous.

Huit cents  personnes parmi lesquelles des politiciens, des entrepreneurs, des designers, des informaticiens ou des journalistes, venus de 50 pays, sont présents pour confronter leurs vues sur l’ouverture des données, principalement celles provenant des administrations, mais aussi des organisations non-gouvernementales ou de tout autre organisme. 

L’ouverture des données permet aux internautes d’avoir accès aux informations collectées par certains groupes sur des objets aussi divers que les statistiques, les sciences, les finances ou les relevés météorologiques. Sous l’impulsion des Etats-Unis, l’administration Obama a beaucoup œuvré pour l’open data, les gouvernements publient de plus en plus de données, renforçant ainsi le processus démocratique. Le citoyen devrait pouvoir accéder à tous les documents, sauf ceux relevant de la sécurité intérieure.

S’inscrivant dans cette tendance, le gouvernement suisse a lancé hier un portail nommé opendata.admin.ch qui donne accès, de manière centralisée, à des milliers de données. Ce projet pilote, qui durera jusqu’en mars 2014, permettra de se rendre compte de l’intérêt du grand public pour l’open data. (TDG)

Créé: 16.09.2013, 21h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...