Passer au contenu principal

Genève agit pour dépister le cancer colorectal

Un programme cantonal est proposé à la tranche d’âge des 50 à 69 ans. Ils devront payer 10% de la prise en charge des coûts par l’assurance-maladie (hors franchise).

Coloscopie virtuelle utilisée pour le dépistage du cancer colorectal
Coloscopie virtuelle utilisée pour le dépistage du cancer colorectal
Voisin/Phanie

Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent en Suisse: chaque année, 4300 nouveaux cas et 1700 décès sont enregistrés. À Genève, ce sont 157 nouveaux cas et 51 décès, en moyenne annuelle, qui ont été recensés entre 2013 et 2015. Ce cancer figure donc aussi parmi les plus meurtriers. Et le Canton de Genève est bien décidé à y remédier. Il vient ainsi de lancer un programme de dépistage du cancer du côlon, à l’image de celui qu’il avait lancé pour lutter contre le cancer du sein. Et c’est à nouveau la Fondation genevoise pour le dépistage du cancer qui a été mandatée par l’État pour mettre en place et coordonner le dernier-né.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.