Passer au contenu principal

Genève Aéroport rend sa copie antibruit à Berne

Moins de trafic entre 22 h et minuit, nouvelle sortie de piste et taxe moindre pour les avions peu bruyants.

L'aéroport souhaite notamment diminuer les décollages en retard entre 22 h et minuit.
L'aéroport souhaite notamment diminuer les décollages en retard entre 22 h et minuit.
Laurent Guiraud

Moins de décollages en retard entre 22 h et minuit, une taxe incitative favorable aux compagnies aériennes utilisant des avions moins bruyants ainsi que l’aménagement d’une nouvelle sortie de piste rapide raccourcissant le chemin des avions et réduisant l’utilisation des réacteurs. Voilà trois des idées que Genève Aéroport vient de soumettre à l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) à Berne pour limiter ses nuisances sonores. Le dossier devra être validé par cette instance, avant d’être publié au mois de septembre et de permettre des prises de position du public, y compris celui de France voisine.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.