À Genève, Abou Dhabi séquestre les bolides de l’affaire 1MDB

GenèveL'émirat veut récupérer une dizaine de voitures de super-luxe, bloquées dans l’enquête sur le pillage du fonds souverain malaisien.

La collection comprend plusieurs Bugatti Veyron.

La collection comprend plusieurs Bugatti Veyron. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La fabuleuse collection de voitures de sport bloquée en Suisse dans l’enquête sur le scandale financier 1MDB attise les convoitises. L’émirat d’Abou Dhabi, via sa société d’investissements Aabar, a demandé le séquestre d’une dizaine de véhicules de super-luxe entreposés à Genève et appartenant à l’ancien directeur de son fonds souverain, Khadem al-Qubaisi.

Enrichi frauduleusement

Dans un avis de séquestre que la cellule enquête de Tamedia s’est procuré, Aabar lui réclame plus de 171 millions de francs. La demande, datée du 6 juillet 2018, précise que le financier déchu séjourne aujourd’hui dans la prison d’Al Wathba à Abou Dhabi.

Khadem al-Qubaisi est accusé de s’être enrichi frauduleusement lors de transactions entre le fonds IPIC d’Abou Dhabi, dont il était directeur de 2007 à 2015, et le fonds souverain malaisien 1MDB. Outre des villas et appartements à Saint-Tropez, New York ou Beverly Hills, il aurait acquis quelque 85 voitures de sport valant plus d’un million de francs pièce. Dont plusieurs Bugatti Veyron, des Pagani, une Koenigsegg ou encore de rarissimes Mercedes Stirling Moss valant chacune trois à quatre millions d’euros. Selon un proche du dossier, la valeur totale de cette collection pourrait dépasser cent millions de francs.

En Suisse, Khadem al-Qubaisi est visé par une enquête du Ministère public de la Confédération (MPC) pour escroquerie, gestion déloyale, corruption et blanchiment d’argent, entre autres. Selon une plainte civile de la justice américaine, il aurait profité de garanties offertes par le fonds souverain d’Abou Dhabi à 1MDB pour détourner au moins 472 millions de dollars sur un compte personnel ouvert chez Edmond de Rothschild au Luxembourg.

Parmi les autres banques utilisées pour ses détournements figurent la BSI à Lugano et la Falcon Bank à Zurich, dont Khadem al-Qubaisi était le président.

Collection dispersée

Aujourd’hui, le fonds souverain émirati tente de se rembourser en saisissant les biens de son ancien directeur partout dans le monde. Pas sûr, pourtant, qu’il puisse mettre la main sur les bolides entreposés à Genève. Selon plusieurs sources, ces véhicules sont déjà bloqués par le Ministère public de la Confédération (MPC) dans le cadre de son enquête sur 1MDB.

Contacté, le MPC se refuse à tout commentaire. Quant au reste de la collection de voitures, il serait dispersé entre plusieurs pays, notamment la France, l’Allemagne et les Émirats.

Dans une récente interview donnée au Wall Street Journal depuis sa prison, Khadem al-Qubaisi s’était décrit comme un «bouc émissaire». Il affirmait avoir agi au profit des plus hautes autorités de l’Émirat et accusait celles-ci de vouloir confisquer ses biens au profit d’une compagnie privée détenue par un membre de la famille régnante, le cheikh Mansour. (TDG)

Créé: 03.02.2019, 15h03

Articles en relation

Un séquestre de voitures de luxe vire au casse-tête

Affaire Obiang Des bolides saisis en 2016 par la justice genevoise, mal entretenus, se sont dépréciés. L’instruction contre le vice-président équato-guinéen coûte cher au contribuable. Plus...

1MDB: le TAF blanchit un ex-cadre de Falcon Bank

Scandale du fonds malaisien Le cadre avait été condamné à une interdiction d'exercer mais le Tribunal administratif fédéral a reconnu que l'homme n'avait pas de pouvoir de décision ou de potentiel de nuisance. Plus...

Corruption: ex-banquiers de Goldman Sachs accusés

Scandale du fonds malaisien Plusieurs banquiers ont été inculpés pour avoir blanchis des «milliards de dollars» détournés du fonds d'investissement public malaisien 1MDB. Plus...

L'ex-premier ministre inculpé de corruption

Malaisie Najib Razak a été inculpé dans le cadre de l'enquête sur des détournements au détriment du fonds 1MDB. Une affaire qui fait l'objet d'enquêtes en Suisse aussi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Trump décrète l'urgence nationale pour construire son mur
Plus...