La Gavotte se refait une beauté

Deux millions récoltésAfin de respecter les normes fédérales, le centre équestre sera entièrement démoli et reconstruit grâce à une levée de fonds.

La Gavotte sera reconverti en centre équestre.

La Gavotte sera reconverti en centre équestre. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour ses 40 ans, La Gavotte se refait une beauté. Le populaire centre équestre lancéen se dotera de bâtiments flambant neufs d’ici à l’été prochain. Les édifices actuels seront démolis.

À l’origine de ce changement se trouve la nouvelle ordonnance fédérale sur la protection des animaux, entrée en vigueur en 2009. «Ce document fixe des normes strictes, indique Charlotte Dethurens, membre du comité de l’association en charge des lieux. À titre d’exemple, les chevaux doivent être réunis dans un grand espace couvert dans lequel ils peuvent entrer puis sortir à leur guise.»

Moins de bruit

Or, reprend notre interlocutrice, «à ce jour, nous disposons encore de box individuels. Afin de respecter ce document, nous devions donc refaire toutes les écuries.» Face à ce constat, l’équipe s’est prise à rêver de reconstruire la totalité du centre et a lancé une levée de fonds.

En quelques mois, 2, 3 millions de francs ont été réunis, provenant de plusieurs fondations. Cette somme permettra d’assurer le financement du gros œuvre des trois nouveaux édifices en bois. Le premier sera destiné aux chevaux (il comprendra un grand espace commun et des box individuels pour les animaux malades ou portants). Le deuxième abritera les autres animaux de la ferme. Le troisième, quant à lui, sera dédié à l’accueil des visiteurs.

Ce dernier disposera d’une cuisine, d’une buvette et d’une petite scène, à l’instar de la buvette historique où des spectacles étaient parfois organisés. «Ce n’était pas idéal car le bâtiment existant n’était pas insonorisé. Ces manifestations ont donc pu déranger certains voisins, déplore la responsable. Grâce à cette nouvelle salle polyvalente, nous espérons pouvoir proposer une petite programmation culturelle.»

Alors que les édifices de la ferme longent actuellement le chemin des Verjus, les futurs bâtiments seront érigés au centre des terrains. Cette nouvelle localisation a été rendue possible suite au déclassement par le Grand Conseil d’une partie des champs de La Gavotte en zone sportive, en 2013.

Les animaux déménagent

En construisant en retrait, l’association souhaite limiter les interactions entre les usagers de la ferme et les voitures. Cette décision permettra également de maintenir les activités en conservant les bâtiments actuels le temps des travaux qui débuteront au mois d’octobre et devraient se terminer à la fin de juin. C’est à ce moment-là que les animaux de la ferme – une quarantaine de poneys, chevaux et ânes, des alpagas, un zébu, deux vaches highlands, des lapins, des moutons et une douzaine de chèvres – seront déplacés dans les nouvelles infrastructures.

L’avenir des porcs

Seuls treize porcs du centre quitteront la Gavotte. Initialement destinés à être replacés dans différentes entités, ils ont finalement été cédés à la personne qui s’occupe d’eux depuis plusieurs années. Elle refusait de les séparer et cherche toujours un terrain pouvant les accueillir .

Créé: 17.08.2019, 08h56

Hoirie et bénévoles

La Gavotte a été construite en 1979 sur 4,2 hectares de terres appartenant à l’hoirie Roch, comptant une vingtaine
de personnes. Elle est dirigée par une association et fonctionne grâce à une trentaine de bénévoles encadrés par plusieurs responsables. Ils organisent une quinzaine
de balades à cheval par semaine et accueillent plus de 800 enfants au cours de dix camps
de vacances.
C.Z.

Articles en relation

Sauvez une fratrie de cochons!

Insolite La ferme de La Gavotte veut se séparer de ses 14 gorets mais une bénévole refuse que la fratrie soit divisée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...