Passer au contenu principal

La gare Cornavin bridée dans ses futures extensions

Selon un rapport, les économies faites sur le projet de gare en sous-sol compliquent les agrandissements prévus pour 2040.

Cliquer pour agrandir l'image
Cliquer pour agrandir l'image

La gare souterraine de Cornavin sera difficile à agrandir en raison des options prises aujourd’hui. C’est la crainte qui ressort d’un rapport technique, transmis aux députés appelés à étudier le crédit de 425 millions que le Canton doit injecter dans le chantier. Le Conseil municipal de la ville jauge, lui, une enveloppe de 120 millions. Les deux assemblées doivent les voter d’ici à la fin de l’année. Sinon, Berne relancera le projet d’extension en surface, destructeur pour Les Grottes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.