Des funambules assurent le spectacle sur le Rhône

Bords du RhôneEntre les tilleuls et les peupliers qui se font face, une corde molle et des artistes. Beau? Oui, très

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Du monde sur le pont de la Coulouvrenière; du monde le long du quai de la Poste; des adultes et des enfants. Mais d’abord des filles au regard plein de gourmandise. Elles n’ont d’yeux que pour ce funambule d’aujourd’hui, en train d’évoluer à dix mètres au-dessus du fleuve, dans une sorte de lévitation virtuose.

Forcément, on est un peu jaloux. Ce beau gosse de 26 ans a tout pour plaire. Il a fait de bonnes études (master en économie à Lausanne, doctorant à Genève), il parle bien, il est sympa. Son prénom colle parfaitement à sa silhouette: Raphaël, ci-devant arpenteur d’une sangle élastique de 55 mètres de long faisant la jonction aérienne entre un tilleul de la rive gauche et une rangée d’arbres de la promenade des Lavandières. Bref, un nouveau spot de slackline à Genève.

Joséphine et Aurélie

L’été est aux cordes molles. Aurélie a tiré la sienne entre un magnolia et un noyer dans le jardin familial; Joséphine tente depuis un mois de passer au-dessus de la piscine paternelle en alignant les plouf dans l’hilarité générale. On recommandera à ces deux débutantes un détour instructif par le quai des Forces-Motrices. C’est le meilleur endroit pour voir évoluer Raphaël et ses amis (Samuel, talent local, Jediah, champion anglais de passage dans notre ville).

Ne pas trop tarder pour faire le déplacement au bord du Rhône: cet art, toléré en milieu urbain, est assez éphémère dans ses apparitions. La gendarmerie a dépêché une patrouille pour vérifier les ancrages. Dans le tilleul et les peupliers, c’est acceptable: l’élingue est elle-même protégée, elle ne risque pas de blesser l’écorce. Dans la balustrade du pont de la «Coulou», on oublie.

Seins nus et torses de garçons

Il y a un mois, les mêmes adeptes de la waterline étaient en aval du pont Sous-Terre, avec un point d’entrée sur le sentier des Saules. L’ascension oscillante n’a pas tenu deux jours. A cet endroit-là, les fantaisies sportives passent mal comme les seins dénudés dans l’eau. Les torses nus masculins ont plus de chances. Jeudi, en fin d’après-midi, ils allaient par deux. Joute amicale, figures en cascade et séquences les yeux bandés. Comme un crescendo dans la maîtrise de son propre corps en suspens sur une sangle qui change de nom - blindline, elle s’appelle alors -, pour bien qualifier cette évolution à l’aveugle. Commentaire au retour sur la terre ferme: «Ce qu’on perd en vision, on le gagne dans le toucher. Il faut faire davantage encore confiance à ses pieds», résume Raphaël.

Les pieds de terrien, taille 45, enregistrent sans broncher ces conseils inaccessibles, tout en mesurant à l’œil l’efficacité du matériel d’assurage, «un baudrier auquel est attachée une corde dynamique», précise Samuel, créateur avec d’autres de la Slackline Genève, association forte de plus de 200 membres. Cette ligne de vie permet d’éviter la chute contraventionnelle dans le Rhône. Un quart de fesse immergé ne fait pas de l’équilibriste un baigneur en zone interdite. Bien joué.

Créé: 20.08.2015, 21h05

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...