Passer au contenu principal

Frontaliers, HUG: Mauro Poggia demande l’aide de Berne

Le nouveau conseiller d’Etat MCG en charge de la Santé réclame un entretien avec Didier Burkhalter.

Mauro Poggia.
Mauro Poggia.
Olivier Vogelsang

En juin, les frontaliers affiliés à une assurance maladie privée française devront cotiser à la sécurité sociale ou à une assurance maladie suisse. Pour les assurés, cette solution peut impliquer une hausse des prélèvements et une diminution de la couverture des soins. Mauro Poggia, nouveau conseiller d’Etat en charge de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Santé (DEAS), s’inquiète et demande à Berne d’intervenir auprès de Paris.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.