Frontalier, il est candidat au Grand Conseil sur la liste MCG

Elections cantonalesFrançois Duc habite Gaillard et se présente sous l’étiquette du Mouvement citoyens genevois

La candidat MCG François Duc habite à Gaillard.

La candidat MCG François Duc habite à Gaillard. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On avait épluché les listes des candidats au Grand Conseil, à la recherche de ceux qui présentaient la particularité d’habiter en France voisine. Nous en avions déniché cinq (lire nos éditions du 26 juillet). Mais voilà, un sixième nous avait échappé. Pour cause: on ne s’attendait pas à en trouver un au sein du Mouvement citoyens genevois (MCG). Soixante-troisième sur la liste, le Franco-Suisse François Duc, habitant de Gaillard, détaille le sens de sa surprenante candidature.

François Duc, vous êtes candidat MCG au Grand Conseil et pourtant vous habitez en France?

En effet. C’est tout à fait possible car je suis Genevois d’origine. Pour autant, je n’ai jamais vécu à Genève. Je suis né à Paris et suis arrivé dans la région en 1985. Depuis, j’habite Gaillard. Je suis venu dans l’idée de me fondre dans la vie suisse et non en conquérant comme beaucoup.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans la politique?

Le déclencheur a été mon licenciement, il y a deux ans et demi. Je travaillais à Genève. Depuis, je ne trouve plus de travail sans doute en raison de mon âge: j’ai 57 ans. Je me suis engagé en politique pour me faire un réseau et aussi pour faire avancer, à mon échelle, la cause de l’employabilité des seniors. A ce titre, j’œuvre au sein de l’association Phare seniors.

Mais pourquoi avoir choisi le MCG, le parti antifrontalier par excellence?

Le MCG n’est pas antifrontalier! C’est faux! Notre parti est au service des Genevois en priorité. Avant de servir des gens d’autres pays, il faut privilégier ses propres citoyens. Il y aura toujours du chômage mais limitons la casse en donnant la priorité aux gens qui paient leurs impôts et leur loyer à Genève, qui vont à la Migros, à la Coop.

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans nos éditions payantes de jeudi. (TDG)

Créé: 15.08.2013, 07h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bruxelles veut que ses frontaliers chôment en Suisse
Plus...