Passer au contenu principal

Les «francs élèves» divisent: des écoliers volent à leur secours

Deux élèves de la Gradelle défendent un système qui les fait se sentir «plus grands».

Si des adultes sont choqués par le système de «francs élèves» mis en place à l’Ecole de la Gradelle, deux écoliers que nous avons pu interroger semblent ravis. Nous avons essuyé plusieurs refus pour interviewer d’autres élèves.

Pour rappel, des élèves de huitième primaire reçoivent deux fois par an un capital de dix «francs élèves» sous forme de jetons plastifiés (lire nos éditions précédentes). Ils doivent s’acquitter d’une somme donnée quand ils commettent des infractions au règlement (voir barème ci-contre) et peuvent gagner des jetons s’ils se comportent bien, et acheter des objets avec (verres gravés, effaceurs, chocolats).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.