François Longchamp: «Quand on aime, on ne compte pas… les kilomètres»

#Genève200En vidéo – Le président du Conseil d’Etat a fait huit heures de route pour célébrer le bicentenaire à Poschiavo, dans les Grisons.

La visite de François Longchamp à Poschiavo.
Vidéo: Paul Ronga

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour entendre François Longchamp s’exprimer en italien, il fallait aller à Poschiavo, dans les Grisons, ce mardi après-midi. Le président du Conseil d’Etat a appris l’italien – «hier soir», précise-t-il – pour s’adresser à cette population fièrement attachée à sa langue. C’est que les Grisons sont le seul canton suisse officiellement trilingue (lire: Genève envahit Poschiavo, fief italophone dans les Grisons).

«Quando si ama non si conta, nemmeno le chilometri. (Quand on aime, on ne compte pas… Les kilomètres non plus)», a conclu en italien François Longchamp devant les habitants de l’une des communes les moins denses de Suisse – 18 habitants au kilomètre carré, contre 12 000 en ville de Genève.

Pourquoi le Conseiller d’Etat PLR a-t-il choisi de commémorer le bicentenaire dans l’endroit le plus reculé de l’itinéraire? «C’est une histoire toute personnelle, explique-t-il. Quand la Fondation pour Genève a présenté son projet il y a deux ans, j’ai trouvé l’idée tellement intéressante que j’ai promis que le Conseil d’Etat donnerait du soutien. J’ai aussi promis d’aller dans l’endroit le plus éloigné de Genève. C’est l’étape d’aujourd’hui…»

Avait-il mesuré ses propos? «Je n’ai pas pensé un seul instant qu’on pouvait avoir huit heures de déplacement à l’intérieur du pays. J’ai fait du service militaire pas trop loin, mais à aucun moment je n’ai imaginé qu’il était plus simple d’aller à New York qu’à Poschiavo.»

«C’est une région très intéressante parce que Poschiavo est à l’Italie et à la Suisse ce que Genève est à la France et à la Suisse: des territoires qui en toute logique auraient dû être français et italien, qui l’ont d’ailleurs été à un certain moment de leur histoire, et qui ont choisi d’être suisses.» 

Après être venu en train, François Longchamp repartira de Poschiavo en voiture ce mardi. Il préside demain à Genève la séance du Conseil d’Etat.

Créé: 09.06.2015, 16h57

Articles en relation

Genève envahit Poschiavo, fief italophone dans les Grisons

#Genève200 En vidéo – L’exposition itinérante «Genève à la rencontre des Suisses» s’est installée au centre de la commune. Rencontre avec une gardienne de la langue italienne. Plus...

«Bienvenue les Genevois!»

#Genève200 En vidéo – Un habitant de Poschiavo débordait d’enthousiasme lorsque la délégation genevoise est arrivée ce mardi dans la commune grisonne. Il avait étudié l’hôtellerie à Genève. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...