Passer au contenu principal

La France décore la Genevoise d'adoption Noëlla Rouget

À 100 ans, la résistante et rescapée des camps a reçu la distinction la plus haute dans l’Ordre national du Mérite.

Résidente d'un EMS à Champel, Noëlla Rouget a contribué à faire gracier son bourreau, Jacques Vasseur, en 1966.
Résidente d'un EMS à Champel, Noëlla Rouget a contribué à faire gracier son bourreau, Jacques Vasseur, en 1966.
Lucien Fortunati

Il y avait de la gratitude et du respect, vendredi matin, dans la résidence du consul général de France. Beaucoup de respect pour «une héroïne au sens propre du terme». Après avoir fêté ses 100 ans le 25 décembre, la Genevoise d’adoption Noëlla Rouget a été élevée à la dignité de grand-croix dans l’Ordre national du Mérite (deuxième ordre national de France après la Légion d’honneur).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.