Fournie et colorée, la Marche des Fiertés a fière allure

ManifestationPoint d’orgue de la Geneva Pride, la marche a démarré samedi à 15 heures 30 dans une ambiance très festive.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des arc-en-ciel dans tous les coins, quelques licornes, un peu de cuir et de bas résilles, mais surtout une foule enthousiaste, jeune, revendicative mais prête à faire la fête. La Marche des Fiertés a rassemblé large, samedi, afin de dire haut et fort que c’en était assez des discriminations et des violences que subissent ceux qui aiment simplement différemment.

Combien étaient-ils au départ de la manifestation, peu avant le Palais Wilson, disséminés dans 57 groupes différents? Entre 6000 et 8000 peut-être, qui seront encore rejoints par des centaines de personnes en cours de défilé. Le succès est évident, mais le décompte est hasardeux tant la foule était compacte à cet endroit.

Se rendre visible

Avant que la Marche ne s’élance, des orateurs ont rappelé, si besoin était, le pourquoi d’une telle manifestation. «Nous sommes là pour occuper avec notre corps l’espace public, pour nous rendre visible», a scandé Jacopo Ograbek, coprésident de la de Geneva Pride. Et de rappeler qu’un Manifeste a été écrit, rassemblant les revendications des différentes communautés LGBTIQ+. Une première pour la Pride romande!

Maire de la Ville de Genève, Sandrine Salerno a exprimé sa fierté de voir autant de gens se rassembler et marcher pour cette cause. «Ne laissons jamais personne, ni à Genève ni ailleurs, décider de notre orientation sexuelle et de qui on aime!», a-t-elle conclu. La foule s’est ensuite mise tranquillement en mouvement, sous un soleil enfin revenu, longeant les quais en direction du pont du Mont-Blanc. L’arrivée se fera au parc des Bastions où la fête se poursuivra.

Créé: 06.07.2019, 18h44

Articles en relation

«Toute Pride se doit d’être politique»

Semaine des Fiertés Jusqu’au 7 juillet, Genève célèbre la Fierté arc-en-ciel. Plus qu’une fête, elle réclame une égalité de droit qui peine à s’imposer. Plus...

Didier Bonny: Geneva Pride 2019, c'est parti!

Blogs à lire Pierre Jenni: Le TF balaie d'un revers de main plus de 60 ans de jurisprudence. Hank Vogel: El Pirata. Bruno Hubacher: L’asservissement de la justice. John Goetelen: Techniquement ce n’est pas une canicule. Pascal Décaillet: Un jour, on redira ”la Prusse”. Patricia Aline: Netanyhou démission ! Plus...

Genève, épicentre de la militance arc-en-ciel

Geneva Pride 2019 La Geneva Pride, qui s’ouvre lundi 1er juillet, rend hommage à l’histoire. L’occasion de retracer celle des mouvements qui ont œuvré pour les droits LGBTIQ+ dans le canton. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Regula Rytz vise le siège d'Ignacio Cassis
Plus...