Une Formule 1 électrique parade dans les rues de Genève

InsoliteAvant l’ouverture du Salon de l’auto, l’événement visait à promouvoir la venue en Suisse d’une course de voitures électriques.

Vidéo: Georges Cabrera/Tribune de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une voiture de Formule 1 électrique s’est promenée hier dans les rues de Genève avec, à bord, la pilote suisse Simona de Silvestro. L’objectif: promouvoir la venue en Suisse d’un ePrix, une course de voitures électriques. Le véhicule a respecté les 50 km/h réglementaires, hormis une pointe à 100 km/h sur le pont du Mont-Blanc. Le tout sous l’escorte des pompiers et d’une dizaine de policiers, venus «protéger la valeur du véhicule», a déclaré l’un d’eux.

La Suisse n’a pas accueilli de Grand prix de Formule 1 depuis 1954 – les autorités ayant interdit les courses après le drame des 24 Heures du Mans de 1955, qui avait fait 84 morts et 120 blessés. Présent hier aux côtés des sponsors, le conseiller national Fathi Derder milite pour que le pays fasse une exception pour les véhicules électriques. Il a déposé une motion en ce sens, soutenue par le Conseil fédéral. «L’électromobilité, c’est l’avenir! Cela représente un vrai laboratoire pour la recherche appliquée et la Suisse a une carte à jouer. Il ne s’agit pas seulement d’un événement sportif, mais d’un défi scientifique. Tant dans l’autonomie que le poids des batteries, la marge de progression est grande.» En attendant que la Suisse se décide, l’industrie avance. Selon les sponsors, la voiture aperçue hier fait partie des 42 prototypes qui existent dans le monde; elle pèse 800 kilos, coûte 400 000 euros et peut atteindre 225 km/h.

Créé: 01.03.2015, 18h00

Galerie photo

Une Formula E dans les rues genevoises

Une Formula E dans les rues genevoises Une Formula E électrique s'est promenée dans les rues genevoises, ce dimanche.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...