«Pas de foot sur la zone agricole»

Votation du 24 novembreOpposés au projet du Pré-du-Stand au Grand-Saconnex, les référendaires estiment qu’il faut chercher d’autres solutions pour le football.

La parcelle du Pré-du-Stand au Grand-Saconnex où il est prévu de construire des bureaux et cinq terrains de foot.

La parcelle du Pré-du-Stand au Grand-Saconnex où il est prévu de construire des bureaux et cinq terrains de foot. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Pas question de sacrifier douze hectares de zone agricole pour quelques terrains de foot, le jeu n’en vaut pas la chandelle.» C’est en substance l’argument que les référendaires avancent pour s’opposer au projet du Pré-du-Stand, sur la commune du Grand-Saconnex. Ils ont tenu mercredi une conférence de presse pour dénoncer un projet à leurs yeux mal ficelé. Le peuple se prononcera le 24 novembre.

Le dossier est une sorte de multipack. Le Pré-du-Stand est aujourd’hui un grand champ situé entre la route de Colovrex et l’autoroute, à deux pas de l’aéroport. Il est prévu de le déclasser pour le rendre constructible. C’est le point précis qui est soumis à la votation.

Centre de formation

En cas de oui le 24 novembre, cette parcelle doit notamment accueillir des terrains de foot et des locaux pour Genève éducation football, une structure qui rassemble plusieurs clubs pour former les jeunes destinés à l’élite. Elle est aujourd’hui installée à Balexert.

Une école et des bureaux

En libérant les lieux, elle permettra à l’État de réaliser un nouveau cycle d’orientation pour remplacer celui du Renard qui, sur la presqu’île d’Aïre, tombe en ruine. C’est donc un projet en cascade. Enfin, des bureaux seront construits sur la parcelle du Pré-du-Stand. Ils financeront en partie les installations sportives.

Sur le cycle d’orientation, les référendaires partagent l’avis du gouvernement. «La construction d’un nouvel établissement est nécessaire vu les besoins à l’avenir et son emplacement est pertinent étant donné le futur quartier de l’Étang à proximité», commente Donna Golaz, de SolidaritéS.

En revanche, pas question de transférer le football au Pré-du-Stand. «La zone agricole est rare, il faut la protéger et il est inutile de massacrer encore ce secteur, martèle Jean Hertzschuch, de l’association Sauvegarde Genève. Cet espace contribue aussi à assurer un couloir biologique entre le Pays de Gex et Genève.»

Bureaux vides

La construction de bureaux ne trouve pas grâce non plus aux yeux des référendaires. «Il y a pléthore de bureaux vides, relève Pierre Eckert, député Vert. Nous ne comprenons pas l’intérêt d’en ajouter 90 000 m2, si ce n’est dans un but spéculatif. Nous avons le sentiment que le centre sportif est un prétexte pour cette opération immobilière.»

Oui à un cycle à Balexert, mais non à toute construction à Pré-du-Stand. Où installer alors le centre de formation de football? «De nombreux terrains sont inoccupés une bonne partie de la journée, répond Pierre Eckert. On pourrait mieux les utiliser en mutualisant les besoins. En favorisant les terrains synthétiques, on augmenterait aussi les capacités.»

Chercher ailleurs

Selon lui, «l’État n’a pas suffisamment cherché de solutions alternatives». Le député ne propose toutefois pas de résolution concrète. Tout juste évoque-t-il le centre sportif des Evaux ou des Cherpines. Et qu’en est-il des locaux nécessaires? «On pourrait les construire à côté de ces centres. Il faut être plus créatif», poursuit le député Vert. Pour Jean Hertzschuch, «il est par ailleurs absurde de faire jouer des jeunes dans un endroit pollué et très bruyant».

Un vautour plane

Le référendum a été lancé par Ensemble à Gauche, les Verts ainsi que plusieurs associations dont Sauvegarde Genève ou Uniterre.

Pour leur affiche de campagne, les référendaires ont sollicité les services du dessinateur Exem. On y voit un vautour plonger sur un champ arborisé, provoquant la fuite de paysans. Le rapace embarque avec lui un promoteur fumant le cigare et un footballeur portant un masque à gaz. L’oiseau a les plumes grenat, un choix fortuit, assurent les référendaires, qui n’aurait rien à voir avec les couleurs d’un club de foot genevois.

Créé: 16.10.2019, 18h30

Sondage

Le projet Pré-du-Stand au Grand-Saconnex prévoit la construction d'un Cycle d'orientation, de bureaux et de terrains de football sur une parcelle en zone agricole à déclasser. Y êtes-vous favorable?





Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections: le PLR impute sa défaite à Maudet
Plus...