Passer au contenu principal

«Food trucks»: la Ville propose quatre nouveaux emplacements

Dès le 1er mars, dix restos ambulants vendront leurs plats à l’emporter sur le domaine public, contre six actuellement.

Neros Pizza, l'un des premiers «Food Trucks» genevois, n'avait pas obtenu l'autorisation de la Ville en 2014. Vont-ils décrocher le précieux sésame cette année?
Neros Pizza, l'un des premiers «Food Trucks» genevois, n'avait pas obtenu l'autorisation de la Ville en 2014. Vont-ils décrocher le précieux sésame cette année?
Olivier Vogelsang

Esplanade de la basilique Notre-Dame, rue Kazem-Radjavi, rond-point de la Jonction et avenue de l'Amandolier. Voici les quatre nouveaux emplacements mis à disposition des «food trucks» genevois. A compter du 1er mars prochain, et pour une durée de quatre ans, l’armada des cuisines mobiles officiellement adoubées par les autorités de la Ville passera donc de six unités à dix.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.