La Fondation Interpol fait le ménage

Police internationaleDeux de ses conseillers, dont le patron de Renault, Carlos Ghosn, ont quitté son instance suprême.

Carlos Ghosn, ancien membre de la Fondation Interpol.

Carlos Ghosn, ancien membre de la Fondation Interpol. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Fondation Interpol pour un monde plus sûr, créée discrètement à Genève en 2013 et qui s’est dotée d’un directeur général l’an dernier, connaît des débuts ardus. L’un de ses éminents membres du conseil de fondation, Carlos Ghosn, patron des marques automobiles Renault et Nissan, a été raccompagné vers la sortie. L’industriel, qui a été révoqué lundi par les actionnaires de Nissan et dont la garde à vue au Japon pour détournements de fonds a été prolongée jusqu’au 14 avril, ne fait plus partie des huit membres de ce conseil.

Radié du Registre du commerce

«La fondation a approché Monsieur Ghosn au travers de ses avocats pour lui demander, dans l’intérêt de la fondation et pour préserver la réputation de cette dernière, de bien vouloir démissionner de son mandat de membre du conseil de fondation. Celui-ci a accepté, dans l’intérêt de la fondation, de démissionner et il a récemment été radié du Registre du commerce, le 13 février 2019», précise Georges Zecchin, nouveau directeur de cette entité. Ancien juge d’instruction spécialisé dans les affaires de criminalité économique, il est actuellement consultant indépendant.

En décembre, cette fondation avait déjà perdu son directeur, l’ancien procureur genevois Jean-Bernard Schmid, et un autre membre de son conseil, le Pakistanais Arif Naqvi. Embourbé dans la faillite d’un groupe financier qui a pesé jusqu’à 14 milliards de dollars (environ 14 milliards de francs), Arif Naqvi doit se débattre pour prouver sa bonne foi. Le fonds en question, Abraaj, était l’une des entités les plus en vue de Dubaï. Mais une enquête notamment menée par Bill Gates, un de ses anciens actionnaires, et faisant apparaître un trou important, lui a été fatale.

Nommé par Obama

Quant à Jean-Bernard Schmid, il n’a pas souhaité expliquer pourquoi il a quitté cette fondation moins d’un an après avoir accepté cette charge. Pour remplacer ces départs, l’Américain Alan Bersin a rejoint le cénacle. Ce juriste a notamment été responsable des affaires diplomatiques au sein du Ministère américain de l’intérieur, de 2012 à 2017. Bersin avait aussi été nommé par le président Barack Obama en tant que commissaire chargé de protéger les frontières américaines séparant les États-Unis du Mexique et du Canada. Il connaît bien l’organisation de police puisqu’il a été membre de la direction générale d’Interpol entre 2012 et 2015. Au conseil, il siégera notamment aux côtés du prince Albert de Monaco, de l’industriel français Olivier Dassault et du cheikh Mansoor bin Zayed bin Sultan Al-Nahyan, demi-frère du président des Émirats arabes unis.

Basée à Genève en raison du poids international du canton et de sa proximité avec le siège d’Interpol (Lyon), cette fondation soutient financièrement la police des polices dans, notamment, la lutte contre le terrorisme ou la cybercriminalité. En 2017, les Émirats arabes unis ont versé 50 millions d’euros (environ 57,5 millions de francs) sur cinq ans à cette entité.

Créé: 09.04.2019, 06h57

Articles en relation

Carlos Ghosn restera-t-il dans la Fondation Interpol?

Fondations genevoises Editorial Les responsables du conseil de cette entité genevoise financée par les Emirats arabes unis attendent de recevoir des informations plus détaillées sur la situation de l’un de ses huit membres. Plus...

Une discrète fondation genevoise finance Interpol

Lutte contre la criminalité Editorial Cette entité peut compter sur de puissants membres. Un cheikh des Émirats, le prince Albert de Monaco, le patron de Renault et l’un des fils de la famille Dassault. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...