Passer au contenu principal

Le fondateur du musée Ariana à l'honneur

Une plaque commémorative a été posée ce 14 janvier dans la Vieille-Ville, en hommage au Genevois Gustave Revilliod, mécène, collectionneur éclectique et grand voyageur.

Dévoilement ce 14 janvier de la plaque épigraphique en l'honneur de Gustave Revilliod, en présence notamment du conseiller administratif de la Ville Rémy Pagani (à gauche) et de Nicolas Gagnebin (au centre), membre de l'Association des Amis du musée Ariana.
Dévoilement ce 14 janvier de la plaque épigraphique en l'honneur de Gustave Revilliod, en présence notamment du conseiller administratif de la Ville Rémy Pagani (à gauche) et de Nicolas Gagnebin (au centre), membre de l'Association des Amis du musée Ariana.
LAURENT GUIRAUD

Ce mardi 14 janvier est à marquer d'une pierre blanche pour les amoureux de Gustave Revilliod. En fait de pierre, il s'agit plus précisément de marbre bleu, rouge et beige, dans des tons pastel qui colorent agréablement une (grande) plaque commémorative. À l'initiative de l'Association des Amis du musée Ariana, soutenue par la Ville de Genève, elle a été apposée sur la façade du 12, rue de l'Hôtel-de-Ville. Là où, au XIXe siècle, a vécu ce Genevois trop peu connu. On lui doit pourtant la création du musée Ariana. Mais pas seulement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.