La fonction publique sera dans la rue

ManifestationLe Cartel appelle les employés de l’État à manifester jeudi pour obtenir des postes.

Ci dessus, la manifestation de la fonction publique, le 1er décembre 2015.

Ci dessus, la manifestation de la fonction publique, le 1er décembre 2015. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est désormais l’un des rituels de décembre: ce jeudi 5, la fonction publique genevoise, à l’appel du Cartel intersyndical, manifestera dès 17h au centre-ville pour protester contre le budget 2020 que s’apprête à examiner le Grand Conseil (les 12 et 13 décembre). La colère est montée d’un cran lorsque la Commission des finances a biffé du projet, le 20 novembre, les 412 postes supplémentaires que demandait le Conseil d’État.

Cette manifestation était en réalité prévue depuis une assemblée du personnel qui s’est tenue le 5 novembre. Mais elle devait alors cibler le non-versement de l’annuité - ce que voulait le gouvernement - et marteler que les 412 postes supplémentaires sont un renfort insuffisant.

Or, la Commission des finances a certes refusé de suspendre l’annuité en 2020, ce qui implique une dépense de 53 millions de francs, mais a également balayé tous les nouveaux postes et coupé dans les dépenses générales.

Licenciements redoutés

Pour Françoise Weber, membre du bureau du Cartel, «la situation est encore plus grave qu’avant les décisions de la Commission des finances. On est face à mise en place d’un personal stop, mais sans dire quelles prestations il faudrait sacrifier. C’est tout simplement irresponsable et scandaleux.»

La secrétaire syndicale du Syndicat interprofessionnel des travailleurs (SIT) précise qu’une partie des nouveaux postes devraient en réalité servir à stabiliser des auxiliaires, notamment des enseignants. «Cela signifie concrètement qu’il y aura des licenciements», ajoute-t-elle.

Pour jeudi, elle s’attend à une forte mobilisation, particulièrement des services en grande difficulté comme l’Office cantonal de la population et des migrations ou le Service de la protection de l’adulte. Cela devrait aussi être le cas des secteurs qui auraient dû bénéficier de renforts. À commencer par l’enseignement.

Jeudi, la manifestation partira de la place Neuve vers 17h pour gagner la Corraterie, les Rues-Basses, puis remonter vers l’Hôtel de Ville par la rue Verdaine. Et la suite? «Si l’assemblée du personnel l’accepte, nous organiserons une autre manifestation le 12 décembre devant le Grand Conseil, premier jour du débat budgétaire en plénière, précise Françoise Weber. Cela pourrait s’accompagner d’une forme de débrayage.»

Créé: 01.12.2019, 16h29

Articles en relation

Salaire des fonctionnaires, l’État fait tout pour séduire le Cartel

Fonction publique Une nouvelle proposition a été mise sur la table par le Conseil d’État, mais les débats s’annoncent lents et difficiles. Plus...

«Le Cartel veut un système salarial transparent pour l’Etat»

Fonction publique Que faire avec le projet de réévaluation des salaires à l’État? La réponse de la faîtière syndicale des fonctionnaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Braquage: La Poste renonce aux transports de fonds
Plus...