Il était une fois… un petit fragment de psaume en colère

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En cette veillée de Noël, l’église était pleine à craquer. Les fidèles se pressaient, encapuchonnés, engourdis par le froid. Certains avaient gardé leurs gilets jaunes. Tous attendaient, autour de l’enfant de la crèche, un message en faveur des humbles.

Mais ce qui se passa ce soir-là est à peine dicible. Au moment où les chœurs entonnaient le psaume VIII, l’un des versets piqua une tremblante colère, quitta avec fracas les partitions et se laissa emporter loin de la louange vers des hauteurs inaccessibles, là où l’âme s’élève au plus haut du ciel intérieur, juste sous le trône divin soutenu par l’imperceptible harmonie des anges. Parvenu à cette sublimité, il s’échoua de tous ses mots, irascible et déterminé.

Il lui sembla que le tout-petit, emmailloté, était comme auréolé d’un gilet de lumière dorée…

«Que t’arrive-t-il, petit fragment de psaume?» s’enquirent les anges en formant cercle autour de lui.

«Je suis colère, répondit-il. Depuis des temps immémoriaux c’est moi qui annonçais «par la bouche des tout-petits et des nourrissons, Dieu établit une forteresse». Et ce soir, Dieu vient lui-même me remplacer dans ce nouveau-né. Je ne sers plus à rien!»

Les anges se regardèrent. Ils sentaient bien que l’affaire battait de l’aile. On ne pouvait pas risquer de voir disparaître ainsi un éclat de psaume – même colérique! Il convenait de convaincre ce fragment révolté qu’il gardait encore beaucoup de sens.

Nouriel, l’archange du feu divin, s’approcha, lut lentement chaque mot du verset et dit:

«Sous la cendre de tes lettres, petit fragment, couvent des braises. La flamme de sens qu’on en tire dépend de la longueur du souffle de celui qui l’anime.»

Et pour illustrer ce séraphique et sibyllin propos, il invita d’autres anges à venir souffler pour le réchauffer de sens, sur ce nu et courroucé petit fragment de psaume. Ce dernier était aux anges. On se préoccupait enfin de lui!

Raziel, l’ange du secret, souffla le premier.

«Ton sens irremplaçable se cache dans le mot forteresse qui signifie aussi force et désigne cette fragile vigueur que tout nouveau-né puise dans le silence originel. Avant de naître le fœtus partage une clarté germinale qui l’ouvre silencieusement à l’infini des mondes, dans la simultanéité de l’amour qui le porte. Dans son dénuement, le nouveau-né y puise la force d’éclaircie de son sourire et s’en fait un rempart. En lieu et place de la violence. C’est ce que Dieu révèle dans l’enfant de la crèche et que déjà tu annonçais, petit fragment!»

Puis ce fut au tour de Padaël, l’ange de la délivrance.

«Mais, insuffla-t-il, peut-être que le sens se cache dans le mot nourrisson. Car en hébreu ce terme peut également signifier rameau. En effet, à leur naissance les humains sont doux et faibles, mais à leur mort ils sont durs et raides. De même les arbres sont tendres et frêles à leur naissance, mais meurent secs et flétris. Cela nous enseigne que dureté et rigidité servent la mort, mais que douceur et fragilité servent la vie. C’est cette voie de la douceur vivante pour affronter les durcissements de la réalité que Dieu révèle dans l’enfant de la crèche et que déjà tu annonçais, petit fragment!»

Dans les caresses de la lumière, Tahariel, l’ange de la pureté, intervint.

«Il est aussi possible qu’un sens irremplaçable se love dans le mot tout-petit qui peut désigner soit l’enfant qui tète, soit l’enfant qui se traîne dans la poussière. Ce qui nous apprend que l’humain grandit soit dans le désir de l’autre, soit dans des luttes lui faisant mordre la poussière. C’est le chemin d’une alliance des désirs pour dépoussiérer nos vies entravées, que Dieu révèle dans l’enfant de la crèche et que déjà tu annonçais, petit fragment!»

Ayant attendu avec une patience d’ange le moment d’apporter sa conclusion, Raphaël, l’ange de la guérison, résuma. «Le secret de ton sens, petit fragment, est en définitive le mot bouche. Car au suspens du cri du nourrisson s’incarne la parole. Puisant dans le silence originel son sourire à la vie, prenant corps dans la fragile douceur des chants du désir, la parole en chaque humain, rejoint un esprit d’enfance qui inscrit Dieu au berceau de son âme.

C’est l’écho en nous de cet esprit d’enfance opposé aux dérives des excès de colère, que Dieu révèle dans le tout-petit de la crèche et que déjà tu annonçais, petit fragment!»

Le cercle immatériel de ce colloque des anges se dénoua en un souffle. Le petit fragment de psaume décida de réintégrer sa place vacante dans les louanges de la liturgie. Au passage, il admira la crèche de santons aux pieds de la table de communion. Il lui sembla que le tout-petit, emmailloté, était comme auréolé d’un gilet de lumière dorée…

(TDG)

Créé: 24.12.2018, 09h50


Retrouvez ici tous les invités de la Tribune de Genève La rubrique L’invité(e) est une tribune libre (3000 signes, espaces compris) sélectionnée par la rédaction. Avant d’envoyer votre contribution, prenez contact assez tôt à courrier@tdg.ch, afin de planifier au mieux son éventuelle publication.

Articles en relation

La philo, Dieu et le Parti socialiste

Portrait Le pasteur poète, proche du judaïsme et de la psychanalyse, a déserté les sentiers battus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: May giflée
Plus...