Passer au contenu principal

«Fières, vénères et pas prêtes à se taire!»

«Le 14 juin, nous serons nombreuses à croiser les bras», promettent les organisatrices. Elles invitent les hommes à manifester.

Keystone

Notre pays avait connu un vrai raz de marée fuchsia, le 14 juin 1991, lors de la première grève des femmes. Une vague violette – couleur féministe internationale – va-t-elle à présent inonder la Suisse? C’est ce qu’espèrent, confiantes, les organisatrices d’une nouvelle grève, programmée vendredi (notre édition du 5 juin).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.