Fêter son anniversaire dans une école de la Ville est désormais possible

Ville de GenèveDepuis le 9 janvier, des locaux scolaires sont mis à la disposition des habitants à prix modique.

La salle polyalente du Pavillon doré des Cropettes (364 mètres carrés) peut se louer pour 400 francs.

La salle polyalente du Pavillon doré des Cropettes (364 mètres carrés) peut se louer pour 400 francs. Image: MM

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La possibilité est encore peu connue, mais une septantaine de familles genevoises a déjà décidé d’en profiter en un peu plus d’un mois. En Ville de Genève, le Département de la cohésion sociale a décidé de mettre à la disposition des habitants des locaux dans huit établissements scolaires afin de pouvoir y organiser, le mercredi ou le week-end, des événements privés. Pour autant qu’ils soient domiciliés dans la commune, les particuliers peuvent louer ces salles pour y organiser des anniversaires, mariages, baptêmes ou autres fêtes de famille. Cette nouvelle prestation a été présentée jeudi à la presse.

«Depuis 2011, nous souhaitons que tous les nouveaux locaux dans lesquels nous investissons soient polyvalents et puissent être mutualisés, explique la conseillère administrative Esther Alder. L’ouverture de ces salles aux particuliers est une nouveauté qui répond à un besoin, au vu de l’exiguïté des appartements et de la tolérance face au bruit qui diminue dans les immeubles. Dans un bâtiment scolaire, plus éloigné des habitations, on subit moins d’entraves.» «Cette prestation nouvelle suscite une forte demande, confirme Isabelle Widmer, cheffe du Service municipal des écoles. Il y a beaucoup d’intérêt, surtout des familles.» Et cela alors que seuls les élèves des écoles concernées ont pour l’heure été informés. Mais les locaux sont offerts aux résidents de tous les quartiers de la ville.

Les démarches pour obtenir une salle se veulent simples. Principales contraintes: on doit fournir une copie d’une carte d’identité et la preuve d’une assurance de responsabilité civile. La réservation se fait en ligne. Les tarifs? La Ville a sciemment visé bas. Pour 100 francs par jour, on peut avoir une petite salle (des surfaces allant de 67 à 216 mètres carrés, tout de même). Ajoutez 50 francs pour disposer en plus de la cuisine. Et pour 400 francs, on peut s’offrir les 364 mètres carrés de la salle polyvalente du Pavillon doré des Cropettes.

La Ville ne compte pas engranger de bénéfices par ce biais, mais plutôt rentrer dans ses frais. «Le personnel du Service des écoles assure l’accueil des familles, dresse un état des lieux d’entrée et donne les indications quant à la remise des locaux, explique Isabelle Widmer. Une société de surveillance privée s’occupe de la fermeture des lieux.»

La Commune ne craint-elle pas des débordements ou des abus? Le Département estime avoir des garanties suffisantes, grâce à la présence de personnel en début et en fin de location. Les locaux ouverts aux particuliers se trouvent dans les écoles des Genêts, de l’Europe, des Cropettes, de Chandieu, des Franchises, des Eaux-Vives, Le Corbusier et Hugo-de-Senger.

(TDG)

Créé: 23.02.2017, 18h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La révolte des gilets jaunes
Plus...