La Fête de la musique musarde sur la Rive droite.

AnimationsLoin du centre ville, Cropettes et Beaulieu servent danse et concerts dans une ambiance décontractée et familiale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelques badauds ont décidé de faire la sieste sur l’herbe des Cropettes, tandis qu’au parc Beaulieu, d’autres pique-niquent à l’ombre de l’immense cèdre dont les branches gigantesques se sont depuis longtemps affalées sur le sol, offrant des bancs naturels aux passants. La pataugeoire juste en dessous déborde d’enfants. A dix mètres des jeux aquatiques, sous la petite tente de l’association Au fil des sons, Julia Sallaberry et son équipe d’animateurs font des bruits d’animaux. Le public adore. Moyenne d’âge? Entre trois et dix ans, tout au plus.

En ce bel après-midi de samedi, la Fête de la musique prend son temps, musardant entre les sept scènes de la Rive droite. Tout en bas près de la gare Cornavin, la cour du cycle de Montbrillant s’échauffe pour le sound system du soir. Cette nuit, ça sera jeune ou ça ne sera pas. Tout en haut, au bout du parc Beaulieu, le duo de DJ Lulúxpo distille sa disco pour les « kids » devant un parterre doucement avachi sous les arbres, contemplant à deux pas de là un virus géant en caoutchouc signé par l’artiste genevois Fabrice Gygi. L'infrastructure scénique, trois écrans géants et la tour technique au milieu pour accueillir les musiciens, est signée Database 59, association lauréate du concours « A vous de jouer ». Prometteur. Mais il faudra attendre la nuit pour apprécier l’intérêt de l’installation…

Une certitude, cependant. Investis pour la troisième année consécutive, Cropettes et Beaulieu s’affirment comme le versant décontracté et familial de la fête, loin de la kermesse des Bastions, cœur historique des festivités.

Le soleil décline doucement, les auditeurs circulent tranquillement d’une pelouse à une autre, attiré ici par les sonorités clinquantes, latines et dansantes de la Fanfare Revuelta. Dix homme et femmes sapés de rouge faisant sonner sousaphone et accordéon, avant de reprendre en chœur une cumbia pleine d’allant. Dans son nouvel écrin de verdure, la scène danse s’ébroue en compagnie d’apprentis danseurs. Tout à l’heure, les gradins restaient bien vides. Et Claude Ratzé, directeur de l’ADC, association en charge de la programmation, restait prudent. Les amateurs de chorégraphies fines viendront-ils ? On le laisse à ses pensées pour aller écouter des mélodies du Maghreb, chant délicats et violon langoureux présentés sur la petite scène Beaulieu Vidollet, à cinq minutes. Pour revenir, deux heures plus tard sur le coup des 18 heures, devant cette même scène prise d’assaut par le public ! Le déménagement de la Cour des Casemates au parc Beaulieu est une réussite. Seul regret, peut-être : aux Cropettes, les deux scènes dévolues aux musiques amplifiées sont si proches l’une de l’autre qu’il faut rester proche des enceintes pour ne pas entendre la voisine.

Créé: 21.06.2014, 21h07

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...