La fête du 1er Août retrouve le parc des Bastions

La Ville de Genève propose une fête nationale éclectique. Bâle sera l'invité d'honneur.

Cette année, la fête nationale retrouve le parc des Bastions.

Cette année, la fête nationale retrouve le parc des Bastions. Image: Magali Girardin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Last but not least. La Ville de Genève a dévoilé ce mardi matin son programme pour les festivités du 1er Août. Après quelques éditions sur la plaine de Plainpalais et au parc La Grange, la fête nationale est cette année de retour aux Bastions. «On revient dans un lieu central et ombragé», souligne le maire Guillaume Barazzone.

Dès 15h, les activités sportives animeront le parc. Les Réformateurs assisteront à un show de rollers à leurs pieds. Lutte suisse, mur de grimpe ou encore balades à dos d'âne raviront petits et grands.

Pour cette édition, l'invité d'honneur sera le canton de Bâle-Ville. «J'ai souhaité pendant mon année de mairie rapprocher Genève de la Suisse, poursuit l'élu PDC. Bâle possède de nombreux points communs avec Genève, en tant que centre culturel, économique...» La présence du conseiller d'Etat bâlois Lukas Engelberger, une exposition mais aussi quelques spécialités charcutières permettront aux Genevois de découvrir cette région de Suisse.

Les traditions auront bien sûr leur place. A l'image du feu de joie, accompagné par un concert de cors des Alpes. Ou du Cantique, entonné dans sa version officielle. La modernité s'immisce toutefois dès la tombée de la nuit. «Une performance de mapping occupera toute la longueur du mur des Réformateurs», précise Guillaume Barazzone. Le studio neuchâtelois ENCOR revisitera l'histoire de Genève à travers cette création audiovisuelle, à admirer à 22h ou à minuit.

On en prendra aussi plein les oreilles. Puisqu'aux fifres et tambours et cors des Alpes succédera une soirée sous le signe de l'électro. Confiée à Emmanuelle Dorsaz et Jérôme Soudan, de Headfun (en charge du festival Electron), la programmation sera «100% helvète». L'artiste genevois La Forêt ouvrira le bal. Suivi de ses compatriotes Kadebostany. Enfin, le DJ bernois Deetron, tout juste revenu du Japon, s'emparera des platines. «Ce sont plutôt des concerts pop avec une dimension électronique. On s'adapte à chaque heure et à chaque public», assure le maire. Tout en assumant «l'équilibre entre modernité et aspects classiques», Guillaume Barazzone assure avoir voulu «faire de cet événement un moment où les gens s'amusent». (TDG)

Créé: 19.07.2016, 12h04

Articles en relation

La Ville de Genève inscrit le suspense au programme du 1er Août

Genève D’ordinaire dévoilé en juin, il ne sera connu que le 19 juillet cette année. Un retard inhabituel. Plus...

Le nouvel hymne national au cœur de la discorde

Traditions Deux versions du chant patriotique seront entonnées le 1er août au Grütli. Tollé à Berne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...