Passer au contenu principal

Des factures salées bloquent le chantier des Cheneviers

À cause de surcoûts imprévus, les travaux de la future usine d’incinération ont été suspendus durant des mois.

Le chantier des Cheneviers IV, censé durer jusqu'à fin 2023, a pris des mois de retard. Les Services industriels de Genève l'ont suspendu pendant le premier trimestre 2019 pour renégocier les tarifs de certains prestataires.
Le chantier des Cheneviers IV, censé durer jusqu'à fin 2023, a pris des mois de retard. Les Services industriels de Genève l'ont suspendu pendant le premier trimestre 2019 pour renégocier les tarifs de certains prestataires.
Frank Mentha

Le «chantier du siècle» des Services industriels de Genève (SIG) a connu un arrêt de plusieurs mois. La «Tribune de Genève» a appris que les travaux en vue de la construction de la future usine d’incinération des Cheneviers IV, démarrés au printemps 2018, ont été suspendus pendant tout le premier trimestre 2019 à cause de factures plus salées que prévu. Cette «pause» va retarder de plusieurs mois la mise en service de la nouvelle installation, initialement prévue pour la fin de 2023.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.