Une exoplanète gonflée à l’hélium a été découverte

UNIGEUne équipe de chercheurs dirigée par l’Université de Genève décrit cette exoplanète dans «Science».

Le télescope Hubble, après 18 ans de recherche, a enfin découvert l'exoplanète. L'équipe internationale dirigée par l'Université de Genève s'emploie à déchiffrer les informations recueillies.

Le télescope Hubble, après 18 ans de recherche, a enfin découvert l'exoplanète. L'équipe internationale dirigée par l'Université de Genève s'emploie à déchiffrer les informations recueillies. Image: NASA / Caltech

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une équipe internationale dirigée par l’Université de Genève (UNIGE) a décrit dans la revue «Science» une exoplanète littéralement gonflée à l’hélium. Malgré son abondance, ce gaz n’a été détecté que très récemment dans l’atmosphère de cette géante gazeuse. L’hélium est le second élément le plus abondant de l’Univers et considéré au début des années 2000 comme l’une des meilleures signatures possible de l’atmosphère d’exoplanètes (ces planètes tournant autour d’autres étoiles que le Soleil).

Il a fallu dix-huit ans pour que les astronomes le dénichent enfin. La découverte, réalisée cette année à l’aide du télescope spatial Hubble, restait délicate à interpréter. Mais des astronomes de l’UNIGE, membres du pôle de recherche national PlanetS, ont exploité les données d’un tout nouvel instrument: un spectrographe infrarouge à très haute résolution appelé Carmenes. Grâce à cet instrument, l’équipe a localisé la position des atomes d’hélium dans l’atmosphère de cette planète gazeuse quatre fois plus grosse que la Terre. Elle est vingt fois plus proche de son étoile que la Terre du Soleil. «Nous soupçonnions que cette proximité avec l’étoile devait avoir un fort impact sur l’atmosphère de la planète», dit Romain Allart, doctorant à l’UNIGE et l’un des auteurs de l’étude.

(TDG)

Créé: 06.12.2018, 19h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...