Passer au contenu principal

L’e-voting ébranlé par un hacker genevois

Le spécialiste a décelé une faille dans le système de vote électronique genevois. La Chancellerie réagit.

Keystone

Un hacker genevois, Sébastien Andrivet, a découvert une faiblesse dans le processus de vote en ligne du canton de Genève. Lors d’une conférence donnée à Paris, le spécialiste a révélé avoir créé un virus pouvant modifier un vote, sans que l’internaute ne le remarque, a révélé hier Le Matin Dimanche . La Chancellerie réagit.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.