Pour éviter aux vélos de déraper, la Voie verte sera remaniée cet été

MobilitéPrès des six carrefours, des travaux sécuriseront les zones de gravier, périlleuses pour les cyclistes.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Adieu crissements de pneus et vols planés! Des travaux seront entrepris cet été sur la Voie verte pour éviter aux cyclistes de déraper sur les zones de gravier proches des carrefours. Ces surfaces seront dotées d’un enrobé goudronné, mais d’une couleur distincte à celle de la partie cyclable de la Voie verte, afin de signaler l’imminence des croisements.

Pour rappel, la voie comporte une piste goudronnée, plutôt destinée aux vélos et autres engins roulants, et une partie granuleuse, plutôt vouée à la promenade. Ce dernier revêtement couvre toute la largeur de la voie près des six croisements avec les routes transversales tels le chemin de La Montagne ou celui du Foron.

L’idée était que cela inciterait les cyclistes à décélérer à l’approche des trottoirs et chaussées de ces axes perpendiculaires. Problème: les vélos ont tendance à y déraper, laissant derrière eux des sillons qui, en plus, se gorgent d’eau. Goudronner ces zones à risque ne sera qu’une partie de la solution. Des pictogrammes au sol, des panneaux verticaux et des potelets contribueront à inciter les cyclistes à se positionner de façon adéquate et à alerter tous les utilisateurs sur les dangers d’un croisement. Le tout coûtera quelque 300 000 fr. selon le Département des infrastructures, qui a informé mardi de ces mesures.

En outre, une campagne de sensibilisation a commencé pour améliorer le respect entre usagers. Elle signale notamment que les piétons sont prioritaires sur toute la voie, y compris sur les parties goudronnées que les cyclistes sont incités à emprunter. Pro Velo salue les mesures de sécurisation et de prévention mais reste sur sa faim.

Pour le président de la section genevoise de l’association, la Voie verte a besoin de remèdes plus drastiques au vu de l’engouement qu’elle suscite. «En priorité, la partie goudronnée doit être élargie pour accueillir le nombre d’utilisateurs, préconise Alfonso Gomez. On peut aisément gagner 70 ou 80 cm sur le ballast qui sépare les parties goudronnées et granuleuses et en rétrécissant cette dernière.» Mais ce vœu restera inassouvi. «On a discuté d’un élargissement, mais si on mord sur la partie végétalisée, on morcelle ce qui constitue une compensation écologique du chantier CEVA, explique Gérard Widmer, directeur régional à l’Office cantonal des Transports. On ne peut pas juste condamner la partie en ballast car elle sert à drainer les eaux: le concept d’évacuation devrait alors être repris totalement.»

Pro Vélo souhaiterait en outre que les flux piétons et cyclistes soient clairement dissociés et qu’une priorité soit données aux mobilités douces sur le trafic motorisé aux croisements avec les axes routiers.

Créé: 18.06.2019, 18h20

Articles en relation

La voie verte découvre la mobilité sans douceur des cyclistes à grande vitesse

Plein air Sur cet axe cyclable qui relie Annemasse à Genève, les vélos électriques des pendulaires sortent du peloton en mode contre-la-montre. Plus...

Le succès de la Voie verte réduit le trafic motorisé

Mobilité L’agglomération annemassienne a quantifié un boom cycliste et près de 700 voitures en moins sur les axes en direction de Thônex. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.