Passer au contenu principal

Des étudiants s’affrontent avec des robots-ascenseur

Le concours de robots organisé par la Haute école d’ingénierie se tient ce samedi lors de la Nuit de la Science et oppose quinze équipes.

Les étudiants en première année à la Haute Ecole du paysage, d’ingénierie et d’architecture (hepia), en génie mécanique et microtechnologie, doivent concevoir un robot sur un thème donné.
Les étudiants en première année à la Haute Ecole du paysage, d’ingénierie et d’architecture (hepia), en génie mécanique et microtechnologie, doivent concevoir un robot sur un thème donné.
Pascal Frautschi

L’an passé, Simplet et sa pince, Tankafé et ses chenilles ou encore le Dahu et sa patte de travers se côtoyaient dans l’arène. L’enjeu: être le meilleur robot-serveur pour remporter le concours. Cette année, le «Sans-efforceur 2.0» se frottera au «Height bonus system» pour prétendre au titre du meilleur ascenseur écologique! Chaque année depuis dix ans, les étudiants en première année à la Haute Ecole du paysage, d’ingénierie et d’architecture (hepia), en génie mécanique et microtechnologie, doivent concevoir un robot sur un thème donné.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.