Passer au contenu principal

D'étranges blocs de béton rouges posés à la Fusterie

Une vingtaine de monolithes ont brusquement surgi sur les pavés de la place et le trottoir de la rue de la Confédération.

Genève, le 20 février 2017. Place de la Fusterie. Blocs en béton posés sur la place de la Fusterie et la rue de la Confédération. Photo: Laurent Guiraud.
Genève, le 20 février 2017. Place de la Fusterie. Blocs en béton posés sur la place de la Fusterie et la rue de la Confédération. Photo: Laurent Guiraud.
Genève, le 20 février 2017. Place de la Fusterie. Blocs en béton posés sur la place de la Fusterie et la rue de la Confédération. Photo: Laurent Guiraud.
Genève, le 20 février 2017. Place de la Fusterie. Blocs en béton posés sur la place de la Fusterie et la rue de la Confédération. Photo: Laurent Guiraud.
Genève, le 20 février 2017. Place de la Fusterie. Blocs en béton posés sur la place de la Fusterie et la rue de la Confédération. Photo: Laurent Guiraud.
Genève, le 20 février 2017. Place de la Fusterie. Blocs en béton posés sur la place de la Fusterie et la rue de la Confédération. Photo: Laurent Guiraud.
1 / 5

Que se passe-t-il à l’angle de la place de la Fusterie et de la rue de la Confédération? L’apparition d’une vingtaine de gros blocs de béton, peints en rouge pétant, interpelle les passants. Coup de pub? Entrave aux malfrats adeptes de la voiture bélier? Nouvel aménagement de la Ville?

Rien de tout cela. L’explication se trouve derrière les vitrines du magasin de confection qui fait l’angle, PKZ pour ne pas le nommer. Lequel va complètement refaire ses façades. Selon le personnel, les blocs de béton sont là pour les besoins du futur chantier. Ce n’est pas du plus bel effet, mais ce sera sans doute efficace...

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.