L'Etat révise la mécanique fine de la mobilité genevoise

TransportsLa Direction cantonale des transports présente un catalogue de mesures locales prises en 2016.

A la route de Malagnou, il a fallu calmer les ardeurs d'un feu situé au croisement avec le chemin de la Chevillarde.

A la route de Malagnou, il a fallu calmer les ardeurs d'un feu situé au croisement avec le chemin de la Chevillarde. Image: L. Guiraud (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Gérer les déplacements des Genevois ne passe pas toujours par des infrastructures monumentales, mais aussi par un travail proche de la dentelle. Pour la troisième année consécutive, la Direction générale des transports (DGT) a publié jeudi un catalogue des petites actions ponctuelles qui ont germé dans le canton durant les douze mois écoulés. «Ce sont souvent de petites choses réalisées à des coûts plutôt faibles, de notre propre initiative mais aussi à celle des communes dans une bonne moitié des cas ou encore suite aux propositions de tiers», résume David Favre, directeur général des transports.

Il s'agit de près de soixante mesures, avec un accent particulier cette année en faveur de la mobilité douce (piétons et cyclistes), bénéficiaires d'environ la moitié de ces décisions, lesquelles favorisent souvent plusieurs modes à la fois. Un exemple? L'avenue de Châtelaine souffrait d'une discontinuité du réseau cyclable entre le carrefour de l'Ecu et le chemin de Maisonneuve. La DGT a profité d'un renouvellement de la chaussée pour dessiner une bande cyclable. «Il a fallu déplacer d'une centaine de mètres quelques places de stationnement, explique Thierry Messager, directeur de la région Lac-Rhône à la DGT. C'est un compromis. Nous comptons réaliser d'autres maillons ces prochaines années sur les tronçons où cela manque.»

Comment parquer tout le monde

Autre carence, celle du stationnement pour toutes sortes de catégories d'usagers. Un point d'honneur est mis dans la création de nouvelles places pour le transport professionnel. Exemple à la route des Jeunes: une zone hachurée dont les bus n'avaient plus besoin a été vouée rapidement au parking de durée illimitée, un régime qui a permis un traitement administratif rapide.

Des mesures concernant les voitures particulières ont aussi été prises. Sur une place réaménagée de Confignon, les automobilistes avaient pris l'habitude de stationner de façon illicite et des places ont été créées, ce qui légalise leur comportement. Un effort est fourni pour débusquer des recoins où loger les scooters et motos. «On n'est pas loin de se balader avec un pot de peinture et un pinceau», plaisante Olivier Caumel, directeur de la région Arve-Rhône. Bilan: mille places créées l'an dernier pour les deux-roues motorisés et un objectif fixé à 2000 cette année.

Des feux rouges si sensibles

La peinture ne suffit pas pour régler les soucis. Il faut parfois avoir la précision d'un horloger. La DGT s'est penchée l'an dernier sur les réglages de plusieurs carrefours à feux, en repérant parfois des couacs. Un classique? La trop grande sensibilité d'une boucle de détection, cet outil magnétique qui détecte la présence d'un véhicule sur une préselection, afin de lui donner une phase verte. Si une boucle trop zélée se met à réagir au passage d'un engin sur la préselection voisine, réservée au trafic allant en sens inverse, le système produit des aberrations et bloque inutilement le carrefour. Il a ainsi fallu calmer les ardeurs d'une boucle au coin de la route de Malagnou et du chemin de la Chevillarde. «Cela suffit parfois à résoudre bon nombre de problèmes de capacité mais cela nécessite une longue observation», précise Gérard Widmer, directeur de la région Arve-Lac.

Autre réglage, qui n'est pas une correction technique, mais une réponse à la demande de pétitionnaires et d'associations: celui opéré au carrefour du chemin Furet et de l'avenue d'Aïre, proche d'établissements scolaires. Une programmation spéciale a été établie pour les horaires de passages des flux d'élèves, afin de les sécuriser. Elle donne une phase verte simultanée aux piétons sur tout le pourtour carrefour.

Des annonces au printemps

La DGT précise que 22 des mesures présentées préfigurent la Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée, que 67,8% des Genevois ont acceptée le 5 juin dernier. Elle vise notamment à donner la priorité aux transports publics et à la mobilité douce dans les secteurs urbanisés.Un plan de bataille pour sa mise en oeuvre progressive sera présenté par le Département des transports au début du printemps.

Le catalogue complet des mesures présentées jeudi est disponible sur le site de l'Etat: //ge.ch/transports/media/mobilite/files/fichiers/documents/catalogue_mesuresponctuelles_2016_fin.pdf

Créé: 02.02.2017, 17h15

Articles en relation

Genève doit remédier à l’insécurité des élèves sur le chemin de l’école

Grand Conseil Une motion parlementaire met l’accent sur les plans de mobilité scolaire. Plus...

Le tram trace sa voie de Moillesulaz à Annemasse

Mobilité Le chantier du premier des trois trams transfrontaliers débute le 30 janvier. Plus...

Mobilité, la recette genevoise qui garantit l’indigestion

L'invitée Plus...

La future cartographie du trafic genevois est dessinée

Mobilité Après le scrutin de juin, les autorités affinent la carte des zones urbaines où le trafic sera modéré et ébauchent ses évolutions futures. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Nouvelle épidémie en Chine
Plus...