Passer au contenu principal

L'État fait un geste pour les indépendants

Les travailleurs indépendants locataires de logements subventionnés n'auront pas besoin de payer la surtaxe facturée en plus de leur loyer.

Antonio Hodgers, président du Conseil d'État genevois et chef du Département du territoire.
Antonio Hodgers, président du Conseil d'État genevois et chef du Département du territoire.
Magali Girardin / Archives

Le Conseil d'État genevois fait un geste pour les travailleurs indépendants, durement impactés par les mesures prises par les autorités pour combattre l'épidémie de coronavirus. Ces derniers pourront, sur demande adressée par mail à info-locataires@etat.ge.ch, se voir remettre la surtaxe qu'ils doivent payer en plus du loyer pour occuper un logement subventionné alors que leur revenu déterminant est supérieur à celui qui donne droit à ce type d'appartements. Les demandes seront examinées et traitées dans les trois jours ouvrables, précise l'État dans son communiqué.

Cette mesure est destinée à alléger les charges des indépendants et ne s'adresse pas aux salariés dans la même situation, précise encore le Conseil d'État. Elle est prise pour le mois d'avril, mais aussi les pour les mois suivants si les mesures sanitaires devaient être prolongées.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.