Passer au contenu principal

L’État donne un coup de pouce aux petits indépendants

Le Canton prendra en charge la moitié du loyer des locaux commerciaux si les propriétaires renoncent à l’autre moitié.

Des faillites en série, des petits indépendants au tapis et des locaux vides qui se multiplient. C’est le cataclysme que pourrait provoquer l’épidémie et que le Conseil d’État veut éviter. Pour cela, il est prêt à prendre en charge la moitié des loyers de certains locaux commerciaux, pour autant que le propriétaire renonce à l’autre moitié. Une mesure tout à fait inédite que le conseiller d’État Pierre Maudet a présentée hier en présence des représentants des propriétaires et des locataires.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.