L’Etat dévoile la future image de l’Etoile

Praille-Acacias-VernetsLe secteur comprendra trois hautes tours ainsi que le Palais de Justice.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La future image du quartier de l’Etoile a été dévoilée ce lundi matin. Ce secteur, qui borde la route des Jeunes, doit devenir l’une des pièces maîtresses du projet Praille-Acacias-Vernets (PAV). C’est ici que seront érigées les plus hautes tours du canton. On en a prévu trois, qui pourront s’élever jusqu’à 175 mètres.

Ce projet a fait l’objet d’un concours d’urbanisme qui a réuni une dizaine de bureaux, de Suisse et de l’étranger. Au final, c’est un groupe genevois et portugais, mené par l’architecte Pierre-Alain Dupraz, qui a remporté l’adhésion du jury.

Le PAV manquait d’un équipement public fort. Il en a trouvé un. Antonio Hodgers souhaite installer à l’Etoile le futur Palais de Justice. «En installant le troisième pouvoir au cœur du PAV, ce dernier fera vraiment partie du centre-ville.» Aujourd’hui, les locaux de la justice sont disséminés en ville.

Jusque-là, l’Etoile a toujours été présentée comme un quartier d’affaires sur lequel s’érigeraient un grand nombre de gratte-ciel. L’image retenue est plus modeste puisqu’elle n’autorise que trois hautes tours, pouvant monter jusqu’à 175 mètres, qui toutes s’aligneront le long de la route des Jeunes. S’ajoutent à cela quatre tours plus modestes, d’environ 75 mètres de haut.

On y trouvera des bureaux, des commerces mais aussi 1500 logements. Le secteur étant en zone ordinaire, il ne s’agira pas de logements sociaux.

Les tours ne sont pas le fondement des principes urbanistiques qui ont été retenus. Le projet lauréat propose d’abord de réaliser de grands îlots de la taille de la ville existante. Il propose aussi une grande place centrale qui se raccrochera aux rivières qui seront remises à ciel ouvert. Il veut mettre l’accent sur la qualité des espaces publics. Les rez-de-chaussée seront dévolus à des activités publiques. Tout comme les deux derniers étages des tours qui devront être accessibles au public.

L’Etat espère réaliser une première étape d’ici 2020. Mais il lui faudra avant cela discuter avec les investisseurs potentiels, répartir les droits à bâtir et fixer les conditions économiques relatives notamment à la rente des droits de superficie. Les terrains, en effet, appartiennent à l’Etat mais font l’objet de locations à long terme. (TDG)

Créé: 02.02.2015, 15h13

Cliquez sur l'image pour agrandir

Cliquez sur l'image pour agrandir.

Articles en relation

Praille-Acacias-Vernets: les Genevois décideront

Canton de Genève Le plan financier n'étant pas viable, l’Etat envisage de réduire la part du logement social. Et il veut consulter le peuple. Plus...

Les 335 logements de la Fontenette sortent de terre

Carouge La réalisation de 335 logements subventionnés à Carouge entre dans une nouvelle phase. Plus...

Le projet Praille-Acacias-Vernets à nouveau sans pilote

Genève La directrice Nathalie Luyet vient de démissionner. Ce poste a déjà usé quatre directeurs en six ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un mondial avec la meilleure équipe suisse de tous les temps
Plus...