Passer au contenu principal

L’État concocte une plage au rabais, faute d’argent

Pour respecter le crédit de 61 millions de 2009, les équipements de la plage des Eaux-Vives sont revus à la baisse.

Débutés en septembre 2017, les travaux se poursuivent pour que la plage des Eaux-Vivespuisse ouvrir à l’été 2019.
Débutés en septembre 2017, les travaux se poursuivent pour que la plage des Eaux-Vivespuisse ouvrir à l’été 2019.
NICOLAS DUPRAZ

Après avoir été un serpent de mer, la plage des Eaux-Vives est visiblement devenue un casse-tête chinois. Le problème de l’État: réaliser ce futur espace de baignade tel qu’entièrement repensé suite au recours du WWF, tout en respectant le crédit de départ voté en 2009. À l’époque, point de roselière, de mare ou de passerelle. En toute logique et comme nous vous l’annoncions à la fin d’octobre, la plage coûte plus cher que prévu et les sous manquent.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.