Passer au contenu principal

Établi depuis 21 ans à Genève, il se bat pour ne pas être renvoyé

Un restaurateur de 44 ans, originaire du Bangladesh, a été placé en détention administrative, en vue de son départ forcé. Comment en est-on arrivé là?

Amjad Chowdhury (à gauche) a acquis son premier restaurant à Genève en 2007. Il s'agit du Bombay, situé aux Pâquis.
Amjad Chowdhury (à gauche) a acquis son premier restaurant à Genève en 2007. Il s'agit du Bombay, situé aux Pâquis.
OLIVIER VOGELSANG

Depuis le 19 août, Amjad Chowdhury croupit dans la prison de Frambois. Placé en détention administrative, il doit être renvoyé dans son pays, le Bangladesh, par vol spécial. Mais il espère encore que cette décision de justice ne sera pas exécutée. «Ma vie est à Genève, nous disait-il il y a quelques semaines, quand nous l’avons rencontré. Ma compagne et nos deux enfants de 2 et 9 ans habitent ici. Le grand va à l’école. Et puis, je n’ai tué ou volé personne. Je ne suis pas un criminel! Alors pourquoi s’acharne-t-on contre moi?»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.